1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Napoli couche la Lazio
So Foot18/08/2018 à 22:40

Le Napoli couche la Lazio

Un but de vautour de Milik et un coup de patte génial d'Insigne ont suffi au Napoli pour dompter une Lazio bien en place, mais en manque de cartouches offensives.

SS Lazio 1-2 SSC Napoli

Buts : Immobile (25e) pour la Lazio // Milik (45e+2), Insigne (60e) pour le Napoli

C'est un fait : Carlo Ancelotti est un type qui n'a pas peur des mots. Lorsqu'on lui a demandé quels étaient ses objectifs, peu après sa nomination à la tête du Napoli, le Mister ne s'est pas caché : "La conquète du scudetto." Une conquête en 38 chapitres comme autant de matchs de championnat, que Naples a entamé de la meilleur des façons, en dominant avec autorité la Lazio ce samedi soir.

Ciro Miracle et Napoli sauce Sarri


Même si c'est Don Carlo qui s'assoit désormais sur le banc des Azzurri, ces derniers entament la rencontre à l'ancienne. À savoir, en multipliant les combinaisons et mouvements hérités de l'ère Sarri. La Lazio, à qui on ne le fait pas, reste pépère derrière, bien campée sur son 3-5-2 maison et attend de trouver des espaces pour gicler en contre. Un plan de jeu un peu filou qui fonctionne parfaitement : servi en profondeur, Immobile efface Albiol, Koulibaly et Mário Rui d'un dribble derrière son pied d'appui, puis nettoie la lucarne de Karnezis du gauche. De quoi faire passer les défenseurs napolitains pour un tiercé de joueurs amateurs qui a eu l'envie de se dégourdir les gambettes sur la pelouse de l'Olimpico.

Napoli, les doutes et Ancelotti

Un chouia trop vexant pour les Partenopei, qui se font de plus en plus mordants devant et ne lâchent plus le cuir. Invisible jusqu'ici, Arkadiusz Milik déploie ses grandes ailes d'albatros pour enquiquiner l'arrière garde laziale. Et pense ouvrir le score en plantant seul face au

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer