Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Mouvement 5-Etoiles se dit prêt à gouverner en Italie

Reuters05/12/2016 à 05:10
    par Gavin Jones 
    ROME, 5 décembre (Reuters) - Le Mouvement 5-Etoiles de Beppe 
Grillo, qui prône un référendum sur l'appartenance de l'Italie à 
la zone euro, s'est dit prêt lundi à gouverner après l'annonce 
de la démission de Matteo Renzi. 
    Le président du Conseil a annoncé qu'il remettrait sa 
démission lundi après le net rejet par référendum de son projet 
de réforme constitutionnelle.   
    "La démocratie a gagné", s'est réjoui Beppe Grillo sur son 
blog lorsque les résultats partiels ont montré que le "non" 
l'avait emporté avec quasiment 20 points d'écart et une 
participation élevée. 
    Le fondateur du M5S a réclamé la tenue immédiate d'élections 
anticipées. Il a annoncé que, dès la semaine prochaine, son 
mouvement commencerait à rédiger une plate-forme électorale et à 
former une équipe gouvernementale afin que les Italiens 
disposent de toutes les informations nécessaires pour le porter 
au pouvoir. 
    Le Mouvement 5-Etoiles est coude à coude avec le Parti 
démocrate (PD) de Matteo Renzi dans les intentions de vote et il 
serait le favori évident d'un second tour entre ces deux 
formations dans le cadre de la réforme électorale adoptée en 
2015. 
    "La propagande du régime et tous ses mensonges sont les 
premiers perdants de ce référendum", écrit Beppe Grillo sur son 
blog. "Les premiers vainqueurs sont les citoyens qui ont relevé 
la tête et sont venus voter en masse." 
    Au sein de la vaste opposition hétéroclite au projet de 
réforme constitutionnelle de Matteo Renzi, le Mouvement 
5-Etoiles apparaît comme le principal bénéficiaire de la 
victoire du "non" pour lequel il a milité pendant des mois. 
    L'une de ses figures de proue, Alessandro Di Battista, a 
passé l'été à sillonner l'Italie sur un scooter pour convaincre 
ses compatriotes de refuser la réduction du pouvoir du Sénat et 
des régions. 
    Lors d'une conférence de presse dans la nuit de dimanche à 
lundi, ce député de 38 ans considéré comme le probable ministre 
des Affaires étrangères d'un gouvernement du M5S a déclaré qu'il 
était temps pour ses adversaires et pour les commentateurs 
politiques d'arrêter de qualifier son mouvement de populiste 
mais de le traiter comme un futur parti de gouvernement. 
    Luigi Di Maio, qui est à 30 ans vice-président de la Chambre 
des députés et probable candidat du M5S à la présidence du 
Conseil, a pour sa part détaillé les propositions phares de son 
mouvement: instauration d'un revenu de base, référendum sur 
l'euro, baisses d'impôts pour les petites entreprises et 
création d'une banque publique d'investissement. 
    Le M5S a déjà effectué une percée spectaculaire lors des 
élections municipales en juin en remportant les mairies de Rome 
et de Turin. 
    La voie menant au palais Chigi, siège de la présidence du 
Conseil, pourrait toutefois être obstruée par une nouvelle 
réforme électorale envisagée par les autres grands partis. Un 
éventuel retour sur la prime majoritaire accordée au parti 
arrivé en tête compliquerait la tâche du M5S, qui rejette toute 
alliance avec les partis "installés". 
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.