Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le ministre burundais de l'Environnement assassiné

Reuters01/01/2017 à 17:06
 (Actualisé avec précisions sur les arrestations, autres 
violences) 
    NAIROBI, 1er janvier (Reuters) - Le ministre burundais de 
l'Eau et de l'Environnement a été tué par balles dans la nuit de 
samedi à dimanche à Bujumbura, a-t-on appris dimanche de source 
policière.  
    Emmanuel Niyonkuru, qui était âgé de 54 ans, est le premier 
membre du gouvernement victime des violences politiques qui 
sévissent depuis près de deux ans dans le petit pays de 
l'Afrique des Grands lacs. 
    Il a été attaqué alors qu'il regagnait son domicile, a 
précisé le porte-parole de la police burundaise, Pierre 
Nkurikiye.  
    De violentes manifestations ont éclaté au printemps 2015 au 
Burundi lorsque le président Pierre Nkurunziza a annoncé qu'il 
briguerait un troisième mandat, une décision que l'opposition a 
jugée contraire à la constitution mais qui ne l'a pas empêché 
d'être réélu en juillet de la même année. 
    Au moins 450 personnes ont perdu la vie dans des violences à 
caractère politique qui se sont produites depuis, faisant 
craindre un nouvel embrasement dans un pays où une guerre civile 
a fait 300.000 morts entre 1993 et 2006. 
    Sur Twitter, le président Nkurunziza a présenté ses 
"condoléances à la famille et à tous les Burundais" et promis 
que "ce crime ne restera pas impuni". 
    Quatre personnes ont été arrêtées pour être interrogées, 
parmi lesquelles le propriétaire d'un bar dans lequel Emmanuel 
Niyonkuru se rendait régulièrement et deux gardes de son 
domicile. La quatrième personne interpellée est une femme avec 
laquelle il se trouvait lorsqu'il a été tué. 
    Par ailleurs, sept personnes ont été tuées samedi soir par 
une grenade lancée dans une église pendant que des fidèles 
étaient réunis pour prier, dans le district de Rugazi, à 40 km 
au nord de Bujumbura. 
    L'auteur de cette attaque n'a pas été identifié.  
    Pierre Nkurikiye a déclaré à Reuters que l'église n'était 
pas enregistrée auprès des autorités et qu'elle avait été 
construite illégalement, ajoutant que le dirigeant de ce lieu de 
culte avait été arrêté dans le cadre de l'enquête. 
            
 
 (Elias Biryabarema; Henri-Pierre André et Marc Angrand pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.