1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le ministère italien des Affaires étrangères a été piraté
Reuters10/02/2017 à 18:30

    ROME, 10 février (Reuters) - Le ministère italien des 
Affaires étrangères a été la cible d'un piratage informatique 
l'année dernière, a-t-on appris vendredi de source proche du 
ministère.  
    L'information a été d'abord diffusée par le Guardian, qui 
ajoute que la Russie est soupçonnée d'avoir perpétré cette 
cyberattaque.  
    Les hackers se sont introduits dans le système informatique 
du ministère, alors dirigé par l'actuel président du Conseil 
Paolo Gentiloni. Les attaques se sont prolongées pendant plus de 
quatre mois mais les hackers n'ont pas eu accès à des 
informations confidentielles, écrit le quotidien britannique. 
    "Ce n'étaient pas des attaques sur le système informatique 
crypté, qui contient les informations les plus importantes et 
sensibles, mais le système de messagerie du personnel du 
ministère et des ambassades", a expliqué à Reuters la source au 
sein du ministère.  
    Paolo Gentiloni, qui évitait de se servir des emails quand 
il était ministre, n'a pas été affecté par cette cyberattaque, 
ajoute le Guardian. 
 
 (Isla Binnie; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer