Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Medef fait un geste sur le marché du travail

Reuters29/11/2012 à 22:20

PARIS (Reuters) - Le Medef fait un geste en direction des syndicats dans un nouveau projet d'accord sur la réforme du marché du travail qu'il leur a adressé jeudi, à la veille d'une nouvelle session de négociation sur la sécurisation de l'emploi.

La principale organisation patronale française propose la création de droits rechargeables pour les salariés alternant périodes de travail et de chômage, une mesure depuis longtemps demandée par les grandes centrales syndicales.

En revanche, ce projet de 15 pages, accompagné d'annexes abondantes, ne reprend pas l'idée d'une taxation accrue des contrats de travail précaires - contrats à durée déterminée (CDD) et intérim - également défendue par les syndicats.

Ces derniers souhaitent que les cotisations sociales patronales soient fonction de la durée du contrat. Mais la CGPME, autre organisation patronale, voit d'un mauvais oeil une telle surtaxation des contrats courts, qu'elle juge essentiels pour les petites et moyennes entreprises.

Le système des "droits rechargeables" permet à un chômeur qui retrouve un emploi de conserver les droits à indemnisation non consommés pour pouvoir les utiliser lors d'une nouvelle période de chômage, ce qui sécurise la reprise d'une activité.

"La mise en place de ce dispositif représente un coût substantiel pour l'assurance-chômage", prévient cependant le Medef dans son projet.

Sa mise en place suppose donc "une mesure d'équilibre financier, qui pourra par exemple concerner le taux d'indemnisation", ajoute l'organisation patronale.

Celle-ci maintient dans son projet la mise en oeuvre d'une couverture complémentaire santé universelle, la création d'un compte individuel de formation "universel et transférable", ainsi que d'une "période de mobilité volontaire sécurisée" - un mécanisme permettant à un salarié d'expérimenter un autre emploi, puis de revenir dans son entreprise d'origine.

Un des volets les plus susceptibles de se heurter à l'opposition des syndicats est la volonté du Medef d'assurer la "sécurité juridique" des dispositifs dits de maintien dans l'emploi en cas de difficultés conjoncturelles.

En cas de refus d'un salarié de se voir appliquer un accord modulant la durée du travail et sa rémunération, le texte du Medef prévoit une rupture du contrat de travail.

L'entreprise est alors "exonérée de l'ensemble des obligations légales et conventionnelles qui auraient résulté d'un licenciement pour motif économique", lit-on dans le texte.

En matière de licenciement, "les parties signataires conviennent de ramener à 12 mois le délai de prescription" pour les recours en contentieux.

Le Medef propose enfin la création d'un "contrat de projet à durée indéterminée", qui permet au salarié de bénéficier des dispositions légales d'un CDI, y compris en matière de protection sociale, le temps de la réalisation d'un projet.

Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.