Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Maroc a joué un rôle clé dans la traque d'Abaaoud

Reuters20/11/2015 à 14:21

* Les services marocains ont prévenu qu'Abaaoud était en France * Ils avaient arrêté l'un de ses frères le mois dernier * Le frère de la femme kamikaze pourrait chercher à se venger par Gérard Bon PARIS, 20 novembre (Reuters) - Le Maroc, dont le roi Mohamed VI devait être reçu vendredi par François Hollande, a fourni un élément crucial dans l'enquête sur les attaques de Paris en signalant la présence en France d'Abdelhamid Abaaoud, le chef opérationnel des commandos. Les services marocains ont en outre arrêté le mois dernier un jeune frère du djihadiste, Yassine Abaaoud, alors que l'avion à bord duquel il se trouvait venait d'atterrir à Agadir, a indiqué vendredi une source marocaine à Reuters. Dès qu'elle a été informée de la présence d'Abdelhamid Abaaoud en France, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a mis sur écoutes Hasna Ait Boulahcen, qui est présentée comme sa cousine, explique-t-on de source policière. La jeune femme d'origine marocaine de 26 ans, qui a été tuée mercredi avec Abaaoud lors de l'assaut des forces de l'ordre, était déjà placée sous écoutes par un autre service, la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, pour trafic de stupéfiants. "Dès que l'information est tombée via le Maroc, la PJ de Seine-Saint-Denis a transmis à la DGSI ses informations, les correspondants d'Hasna Ait Boulahcen, les bornes téléphoniques, ses points de chute", explique la source policière. Dans le même temps, quatre représentants marocains ont participé mardi à une réunion avec des chefs de service de la police française, comme le révélait Reuters dès mercredi. Les écoutes ont permis d'entendre une conversation où Hasna Ait Boulahcen faisait état de la présence d'Abaaoud, un Belge d'origine marocaine de 28 ans, selon autre source policière. "Il y a eu ensuite une surveillance physique qui a permis de déterminer que la jeune femme et le djihadiste se sont présentés dans l'immeuble de la rue Cornillon à Saint-Denis mardi en début de soirée", explique-t-elle. RADICALISÉ SUR LE TARD La Sous-direction anti-terroriste (SDAT) ayant l'assurance que la "cible" se trouvait dans l'immeuble, décision a été prise de donner l'assaut mercredi au petit matin, d'autant que le groupe était soupçonné de préparer une nouvelle attaque jeudi. Hasna Ait Boulahcen est suspectée de s'être fait exploser lors de l'assaut. Selon La Libre Belgique, le frère de la jeune femme, Hassan Ait Boulahcen, a disparu avec sa camionnette de la ville flamande de Maasmechelen où il habite, près de la frontière néerlandaise, et pourrait chercher à venger sa mort. Lors de leur enquête, les policiers ont été informés que l'homme pourrait avoir décidé de se venger contre les forces de l'ordre françaises de la mort de sa soeur, précise le quotidien. Née à Clichy-la-Garenne, Hasna Ait Boulahcen a été décrite par des proches comme une jeune femme frivole qui se serait radicalisée sur le tard. Selon le journal belge La Dernière Heure, la jeune femme a posté sur Facebook le 11 juin dernier une photo avec le commentaire suivant : "Jver biento aller en syrie inchallah biento depart pour la turkie" !". Elle ne cachait pas non plus son admiration pour Hayat Boumeddiene, la veuve d'Amedy Coulibaly, l'auteur de la prise d'otages de l'Hyper Casher de la porte de Vincennes en janvier dernier, ajoute le journal belge. (avec Aziz El Yaakoubi à Rabat, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.