1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le maire de Toulouse raconte les trois nuits de violences au Mirail
Le Point19/04/2018 à 08:59

Le quartier du Mirail à Toulouse est, depuis dimanche soir, la proie d'émeutes urbaines. Le maire et président de la métropole Jean-Luc Moudenc (Les Républicains) s'était jusqu'à présent peu exprimé sur le sujet. Il a répondu aux questions du Point. 

Le Point : Quelle est votre analyse de la situation ?

Jean-Luc Moudenc : Depuis mardi, les violences semblent plus circonscrites que les jours précédents, et la préfecture m'assure que la situation est en voie d'apaisement. Les deux premières nuits, on avait 100 à 150 individus dehors, et seulement une trentaine mardi. Les forces de l'ordre, les services de l'État, les services municipaux ont accompli un travail remarquable. On a rétabli le dialogue avec les habitants, ce qui a permis de démonter de fausses informations. Les émeutes ont commencé parce qu'il a été dit qu'un jeune détenu qui s'était pendu en prison avait, en fait, été assassiné par les gardiens. C'était totalement faux, mais il a suffi que la rumeur se répande pour mettre le feu aux poudres. Puis, l'arrestation d'une femme portant un niqab a causé beaucoup d'émoi, parce qu'elle ne s'est pas laissé faire, invectivant notamment les forces de l'ordre. Il faut ajouter à cela que la police avait effectué ces...

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pallach
    19 avril09:11

    Bonne réaction du Maire, pleine de sang-froid.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer