Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Louvre met à l'honneur le sculpteur baroque Pinsel

RelaxNews27/11/2012 à 12:41

Affiche de l'exposition "Johann Georg Pinsel" All Rights Reserved

(AFP) - Le Louvre présente jusqu'au 25 février une exposition consacrée à Johann Georg Pinsel, sculpteur baroque méconnu ayant vécu au XVIIIe siècle, dans l'actuelle Ukraine, dont les oeuvres se caractérisent par une grande expressivité.

En collaboration avec les institutions ukrainiennes, le musée parisien a réuni une trentaine d'oeuvres de cet artiste dont le nom signifie "pinceau" en allemand et dont on connaît mal la biographie. Il serait né vers 1720 et aurait vécu une quarantaine d'années en Galicie, alors territoire polonais.

Sa période d'activité dans les opulentes églises baroques de la région aurait duré une douzaine d'années.

Ses sculptures, la plupart en bois polychrome et doré, offrent dans un style extraverti des scénographies pleines de dramaturgie glorifiant la chrétienté, notamment un "Abraham sacrifiant Isaac" et un "Samson tuant le lion". Autrefois situées dans le choeur de l'église d'Horowica, elles appartiennent désormais à la galerie des Beaux-arts de Lviv (ouest de l'Ukraine).

Une magnifique "Saint-Anne" et "Une vierge de la douleur" permettent de découvrir le talent de ce sculpteur, redécouvert il y a peu.

Victimes de l'indifférence de la part du régime soviétique après 1945, ses oeuvres ont en grande partie été sauvées de la destruction grâce à l'action de Boris Voznitsky (1926-2012), directeur de la Galerie nationale des beaux-arts de Lviv durant une cinquantaine d'années.

A l'époque soviétique, les églises étaient transformées en entrepôt pour céréales ou engrais chimiques et les oeuvres pillées, certaines finissant en bûche dans des poêles.

"Déjà pendant mes études à Leningrad (sous Staline, ndlr), j'avais remarqué que les Russes traitaient leurs monuments historiques avec respect, alors qu'en Ukraine on négligeait, on détruisait même notre patrimoine", a déclaré Boris Voznitsky, dans un entretien cité dans le dossier de presse.

"En province, des milliers d'oeuvres d'art, considérées comme dangereuses du point de vue idéologique, étaient confisquées, détruites ou brûlées. J'ai décidé qu'il fallait tout faire pour les sauver", a ajouté M. Voznitsky, décédé en mai dernier dans un accident de la route, à l'âge de 86 ans.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.