Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Le Liseur du 6h27", conte de fée éditorial et roman enchanté

RelaxNews07/05/2014 à 16:02

(AFP) - "C'est un miracle, un conte de fée !", s'exclame Jean-Paul Didierlaurent, auteur du "Liseur du 6h27", un premier roman enchanteur, plein d'humour et de poésie du quotidien, déjà acheté dans 25 pays et qui suscite la gourmandise des producteurs de cinéma.

Les droits de ce "feel-good book" plein d'humanité, itinéraire d'un littéraire solitaire sauvé par l'amour, publié au Diable Vauvert, ont aussi été acquis en France par Folio au terme d'une bataille entre éditeurs de poche avant même la sortie grand format.

"Quand j'ai appris que des maisons d'édition espagnoles se disputaient les droits, je n'en revenais pas. Puis, en quelques semaines, cela a pris une ampleur incroyable", explique à l'AFP Jean-Paul Didierlaurent, un "novice", qui s'avoue "sur un petit nuage. Un tel enthousiasme pour le manuscrit d'un inconnu, c'est très rare, m'ont assuré les pros".

"Chaque jour, ou presque, je recevais un email de Marion (Mazauric, directrice du Diable Vauvert), m'annonçant une nouvelle vente de droits à l'étranger, avec enchères dans certaines langues. Des producteurs américains l'ont également contactée pour les droits d'adaptation audiovisuelle", s'émerveille cet employé d'Orange de 52 ans à la carrure vigoureuse, "la tête dans les étoiles", dit-il, mais profondément ancré dans sa terre natale des Vosges dont il conserve l'accent et où il vit, près de Gérardmer.

"Le cinéma, j'en rêve. J'adorerais que mon livre soit adapté et participer au scénario. Beaucoup m'ont dit que le roman leur évoquait les films de Jean-Pierre Jeunet. Pour moi, c'est un sacré compliment. J'ai fait du Jeunet sans le savoir! Et si le réalisateur d'Amélie Poulain s'intéressait au livre, ce serait un nouveau miracle", relève Jean-Paul Didierlaurent, primo-romancier mais déjà deux fois lauréat du Prix Hemingway pour ses nouvelles.

- "Boulot de bourreau" -

Avec une écriture très cinématographique, "Le Liseur du 6h27" raconte d'une plume légère et joliment loufoque l'histoire de Guylain Vignolles, un nom "à la con", assure le personnage, objet d'une contrepèterie malheureuse: Vilain Guignol.

Guylain, qui a appris "en 36 ans d'existence à devenir invisible pour ne plus déclencher les rires et les railleries", vit seul avec son poisson rouge Rouget de Lisle, son seul confident avec un vieil ami cul-de-jatte. Le trentenaire est préposé au pilon des livres invendus: "une barbarie", selon lui.

Chaque jour, cet amoureux des mots sauve quelques pages de la broyeuse et les lit à voix haute dans le RER de 6h27 qui l'emmène à son "boulot de bourreau". Un matin, il trouve dans le RER une clé USB contenant le manuscrit d'une inconnue dont il va tomber amoureux. Guylain lit aux passagers le texte de la jeune femme, dame pipi à la verve féroce, découvre-t-il, et n'aura de cesse de retrouver cette âme soeur...

Initialement prévue le 13 mai, la sortie du roman a été avancée d'une semaine en raison de l'enthousiasme des libraires. Le premier tirage de 8.000 exemplaires a été épuisé face à la demande, 5.000 ont été réimprimés et une nouvelle fournée doit être rapidement commandée. L'auteur est l'invité jeudi de l'émission La Grande Librairie (France 5).

"Le succès du roman va peut-être changer ma vie", reconnaît l'écrivain qui a rédigé "Le Liseur" en deux mois grâce à une résidence d'auteur. "Dans un premier temps, je vais prendre une disponibilité. Puis j'espère pouvoir ne faire que ça, écrire, ma passion", confie Jean-Paul Didierlaurent.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.