Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le jury au procès historique de Trump s'est accordé sur un verdict
information fournie par AFP 30/05/2024 à 22:52

L'ancien président américain Donald Trump au tribunal de Manhattan, le 30 mai 2024 à New York ( POOL / Steven Hirsch )

L'ancien président américain Donald Trump au tribunal de Manhattan, le 30 mai 2024 à New York ( POOL / Steven Hirsch )

Les 12 jurés au procès de l'ancien président des Etats-Unis Donald Trump à New York se sont accordés sur un verdict qu'ils devraient annoncer dans une demi-heure, a indiqué jeudi le juge du tribunal de Manhattan.

"Nous avons reçu une note" du jury "sur laquelle on peut lire que nous, jury, avons un verdict", a dit le juge Juan Merchan au premier procès pénal d'un ancien président américain.

Le jury a demandé vers 16H30 (20H30 GMT) 30 minutes de plus avant de pouvoir annoncer sa décision.

En arrivant jeudi matin au palais de justice de Manhattan, qu'il a interdiction de quitter pendant toutes les délibérations, Donald Trump avait de nouveau dénoncé un "tribunal de pacotille" et un procès orchestré selon lui par son adversaire, le président démocrate Joe Biden.

"Je veux simplement dire que c'est un jour très triste pour l'Amérique (...) Tout est truqué", a-t-il ajouté, alors qu'il doit être jugé par des citoyens de New York tirés au sort et sélectionnés par la défense et l'accusation.

Après six semaines de procès où il a été question de sexe, d'argent, et de conquête du pouvoir, ces sept hommes et cinq femmes doivent maintenant répondre à une seule question, et à l'unanimité: Donald Trump s'est-il rendu coupable de 34 falsifications de documents comptables pour dissimuler un paiement de 130.000 dollars à l'actrice de films X Stormy Daniels, destiné à lui éviter un scandale sexuel à la toute fin de sa campagne présidentielle de 2016 ?

Une réponse positive ferait basculer la campagne présidentielle américaine de 2024 dans un scénario inconnu.

- Chaos -

L'ancien président des Etats-Unis, qui a échappé à deux procédures de destitution durant son mandat (2017-2021) et avait quitté la Maison Blanche dans le chaos le 20 janvier 2021, sans reconnaître sa défaite contre Joe Biden, pourrait faire appel et toujours se présenter contre son rival démocrate.

L'ancien président américain Donald Trump sort du tribunal de Manhattan pendant une pause, le 30 mai 2024 à New York ( POOL / JUSTIN LANE )

L'ancien président américain Donald Trump sort du tribunal de Manhattan pendant une pause, le 30 mai 2024 à New York ( POOL / JUSTIN LANE )

Mais il aurait une casquette lourde à porter, celle d'un candidat condamné par la justice.

Le procès à New York est d'autant plus important qu'il sera probablement le seul à avoir lieu avant la présidentielle, parmi les quatre affaires dans lesquelles Donald Trump est inculpé, notamment celle devant la justice fédérale à Washington pour ses tentatives présumées illégales de renverser les résultats de l'élection qu'il a perdue en novembre 2020.

Les jurés délibéraient depuis mercredi, à huis clos dans une salle du tribunal, avec leurs notes et un ordinateur contenant les preuves du dossier.

L'ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, le 14 mai 2024 à New York ( AFP / TIMOTHY A. CLARY )

L'ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, le 14 mai 2024 à New York ( AFP / TIMOTHY A. CLARY )

Après quelques heures de travail, ils avaient demandé à réécouter des extraits de témoignages de deux acteurs clé de l'affaire, l'ancien patron d'un journal à scandale proche de Donald Trump, David Pecker, et l'ex-avocat personnel et homme de confiance de Donald Trump, qui est dorénavant l'accusateur numéro un du dossier, Michael Cohen.

Leurs témoignages portent notamment sur une réunion qu'ils auraient eue avec Donald Trump, en août 2015 à la Trump Tower de New York, où ils auraient fomenté un plan pour chasser tout potentiel scandale visant le futur candidat à la Maison Blanche, quitte à sortir le carnet de chèques pour faire taire des témoins embarrassants.

- Affaire complexe -

Signe que l'affaire est complexe, le juge Juan Merchan a aussi relu jeudi, à la demande des jurés, les instructions juridiques qu'il leur avait données la veille, avant qu'ils ne repartent délibérer.

Stormy Daniels, à la sortie du tribunal de Manhattan, à New York, le 9 mai 2024 ( AFP / Charly TRIBALLEAU )

Stormy Daniels, à la sortie du tribunal de Manhattan, à New York, le 9 mai 2024 ( AFP / Charly TRIBALLEAU )

Donald Trump est poursuivi pour avoir dissimulé dans les comptes de son groupe d'entreprises, la Trump Organization, le remboursement en 2017 des 130.000 dollars à Michael Cohen, qui avait lui-même versé l'argent à l'actrice Stormy Daniels, à la toute fin de la campagne présidentielle de 2016.

L'actrice de films X avait été payée pour se taire sur une relation sexuelle qu'elle affirme avoir eue avec le magnat de l'immobilier en 2006, alors qu'il était déjà marié à son épouse Melania.

Pour la défense, les poursuites ne tiennent pas car Donald Trump, devenu "chef du monde libre", avait d'autres chats à fouetter que d'examiner la paperasse justifiant des remboursements à son avocat.

Principales affaires judiciaires auxquelles Donald Trump, ancien président des États-Unis, fait face, au 9 mai 2024 ( AFP / Olivia BUGAULT )

Principales affaires judiciaires auxquelles Donald Trump, ancien président des États-Unis, fait face, au 9 mai 2024 ( AFP / Olivia BUGAULT )

Pour l'accusation, ces faux documents comptables ont au contraire permis de cacher une fraude électorale, le paiement à Stormy Daniels étant considéré comme une dépense illégale de campagne.

Si Donald Trump était reconnu coupable, le juge prononcerait la sentence dans plusieurs semaines, mais probablement avant le 5 novembre.

La peine peut aller, en théorie et au maximum, jusqu'à quatre ans de prison, mais le magistrat peut décider aussi d'une sanction plus légère, comme une peine de prison avec sursis probatoire, voire de simples travaux d'intérêt général.

17 commentaires

  • 30 mai 23:54

    verdict prononcé après le délibéré de 12 jurés APPROUVES par la défense. Donc même si ça fait brailler les odnaz et les NYORKER, qui n'ont rien entendu des témoignages et des plaidoiries, et qui sont donc TOTALEMENT INCOMPÉTENTS sur la question, le résultat est là : COUPABLE. point final.


Signaler le commentaire

Fermer