Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le jour où Thierry Henry a honoré sa première sélection en Bleu

So Foot11/10/2017 à 08:00

Le jour où Thierry Henry a honoré sa première sélection en Bleu

Il y a vingt ans, le 11 octobre 1997, la France du foot ne le surnommait pas encore "Titi", les Irlandais ne le traitaient pas encore de tricheur et on était alors loin de s'imaginer qu'il irait taper la discute avec Sarkozy à l'Élysée. C'est pourtant ce soir-là que l'aventure de Thierry Henry chez les Bleus a pris forme. Flash-back.

En qualité de pays organisateur, la France est déjà qualifiée pour la prochaine Coupe du monde en ce soir du 11 octobre 1997. La rencontre face à l'Afrique du Sud ne doit donc être qu'une formalité. D'autant qu'elle se joue à domicile, dans un stade Bollaert-Delelis qui n'affiche pas complet (29 677 spectateurs), mais reste chaud bouillant. " Lens est une terre de foot, et on se devait de répondre présent, même s'il s'agissait d'un match amical", précise d'ailleurs Stéphane Guivarc'h, qui en profite également pour rappeler l'importance à l'époque d'aller à la rencontre des différentes villes de France, de créer un lien avec le public tricolore.

Évra s'entraîne à la salle avec Anelka

Un match compliqué


Comme dans tout bon film hollywoodien, l'opération séduction va pourtant s'avérer mitigée. La faute à une équipe sud-africaine plus dangereuse que prévue, à ce but pris à cinq minutes de la pause par Bartlett, mais aussi à ce onze type largement remanié par Aimé Jacquet. En clair, le sélectionneur a décidé de faire tourner et de lancer dans le grand bain plusieurs joueurs à l'approche de la Coupe du monde. C'est le cas de Lionel Letizi, d'Alain Boghossian (qui remplace Petit à la 31e minute), de Stéphane Guivarc'h et de Thierry Henry. Une récompense logique pour ce dernier, champion de France avec l'ASM, élu meilleur espoir de D1 et dont le nom commence à faire fantasmer un peu tout le monde. "Je ne le connaissais que de nom, restitue aujourd'hui Guivarc'h. Mais il avait déjà tout d'un grand joueur, hyper pro et hyper respectueux malgré ses vingt ans. Surtout, on sentait déjà une grande maturité et un évident talent chez lui. Ce n'est pas pour rien s'il a osé tirer l'un des penaltys face à l'Italie en quarts de finale quelques mois plus tard..."

"Titi n'est jamais stressé ou tendu"


À l'époque, Henry dit pourtant regretter l'absence d'une

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.