Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ONO PHARMACEUTIC

25.9100USD
0.00% 
valeur indicative 21.2211 EUR
Ouverture théorique 0.0000

JP3197600004 OPHLF

OTCBB données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.0000

  • clôture veille

    25.9100

  • + haut

    0.0000

  • + bas

    0.0000

  • volume

    0

  • valorisation

    14 078 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    16.04.18 / 16:41:28

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ONO PHARMACEUTIC à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ONO PHARMACEUTIC à mes listes

    Fermer

Le Japon va regarder de plus près le prix des médicaments

Reuters20/12/2016 à 13:00
    par Ritsuko  Shimizu 
    TOKYO, 20 décembre (Reuters) - Le gouvernement japonais a 
annoncé mardi qu'il réexaminerait le prix des médicaments une 
fois par an au lieu de deux afin de réduire le coût croissant 
des soins. 
    Cette évaluation régulière concernera en outre tous les prix 
des médicaments vendus sur ordonnance alors qu'il se limitait 
jusqu'ici aux traitements qui revenaient plus cher que leurs 
équivalents à l'étranger.  
    Le système actuel est accusé de maintenir des prix 
anormalement élevés dans l'archipel mais les autorités ont déjà 
commencé à sévir, dans un contexte mondial de remise en cause 
des pratiques commerciales des grands laboratoires. 
    Le prix de l'anticancéreux Opdivo, développé par Bristol 
Myers Squibb  BMY.NB  et Ono Pharmaceutical  4528.T  a été 
divisé par deux le mois dernier et le prix du Sovaldi, 
traitement contre l'hépatite C de Gilead Science  GILD.O , a 
également été revu à la baisse.  
    "Les nouvelles mesures (...) vont réduire le fardeau pour le 
public tout en amélioration la qualité des soins dans le pays", 
a déclaré à la presse Yoshihide Suga, le secrétaire général du 
gouvernement. 
    Le Japon a dépensé l'an dernier 7.900 milliards de yens (65 
milliards d'euros) en remboursements médicaux. Les conseillers 
économiques du Premier ministre Shinzo Abe estiment que les 
mesures annoncées mardi permettront d'économiser environ 190 
milliards de yens par an. 
    Les laboratoires font valoir de leur côté que cette décision 
freinera l'innovation en créant une plus grande incertitude 
tarifaire.  
    "Ce pourrait en effet être douloureux pour les laboratoires 
s'ils ont l'impression que leurs innovations sont pénalisées. 
Les laboratoires étrangers, notamment, pourraient hésiter à 
lancer des essais cliniques de longue haleine", commente Atsushi 
Seki, analyste chez UBS Securities. 
    L'industrie pharmaceutique mondiale a bénéficié récemment du 
lancement d'une vague de nouveaux médicaments contre le cancer 
et d'autres maladies graves, mais leur coût élevé a suscité des 
protestations dans de nombreux pays occidentaux. 
    Le président élu américain, Donald Trump, a promis ce 
mois-ci de "réduire les prix des médicaments". Dans un certain 
nombre de pays européens, les traitements n'offrant pas 
suffisamment de valeur thérapeutique sont également montrés du 
doigt. 
    Le Japon est le troisième marché mondial pour les 
médicaments sur ordonnance, derrière les États-Unis et la Chine, 
mais son taux de croissance annuel exprimé en dollars, entre 
2011 et 2016, est estimé à seulement 2%, contre 6,2% au niveau 
mondial, selon le cabinet d'études américain Quintiles IMS.     
 
 (avec les contributions de Linda Sieg, Naomi Tajitsu et Izumi 
Nakagawa ; Claude Chendjou et Véronique Tison pour le service 
français) 
 

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.