Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Japon va inviter les USA à respecter les règles de l'OMC

Reuters01/03/2017 à 10:08
    TOKYO, 1er mars (Reuters) - Toute taxe aux frontières 
américaines devra respecter les règles de l'Organisation 
mondiale du commerce(OMC), dira Tokyo à Washington lors de 
discussions économiques prochaines, a annoncé mercredi un 
conseiller du Premier ministre Shinzo Abe. 
    Yasutoshi Nishimura a ajouté que le Japon n'excluait pas de 
conclure un accord bilatéral avec les Etats-Unis, mais ces 
négociations sont susceptibles d'être différées en raison de la 
priorité donnée par l'administration Trump à la renégociation de 
l'Aléna, l'accord de libre échange d'Amérique du Nord qui unit 
depuis 1994 les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. 
    "Nous ne voulons pas d'une taxe aux frontières qui violent 
les règles de l'OMC en devenant un système fiscal destiné à 
promouvoir les exportations", a dit le conseiller lors d'une 
interview à Reuters. 
    "Les règles de l'OMC et le multilatéralisme sont importants 
et nous voulons faire pression pour cela", a-t-il ajouté. 
    Dans son discours mardi soir au Congrès, Donald Trump a 
promis d'aplanir le régime fiscal pour les entreprises 
américaines qui exportent, notant que les Etats-Unis ne taxent 
"pratiquement pas" leurs importations quand des pays tiers "nous 
imposent des tarifs (douaniers) et des taxes très élevés". 
    Son secrétaire au Commerce Wilbur Ross a cependant assuré 
dans la foulée que le président ne soutenait pas le projet de 
taxe aux frontières proposé par les Républicains au Congrès. 
    "Ce qu'il a abordé, c'est la question qui doit être réglée, 
celle du traitement inéquitable des Etats-Unis. D'autres pays 
ont une TVA qu'ils remboursent pour leurs exportations", a-t-il 
ajouté. 
    Donald Trump a évoqué la semaine dernière de manière plutôt 
positive ce projet de taxer de 20% les importations, disant 
qu'il pourrait favoriser les exportations, sans pour autant 
explicitement le soutenir.   
 
 (Stanley White et Izumi Nakagawa avec David Lawder à 
Washington; Julie Carriat pour le service français, édité par 
Henri-Pierre André) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.