Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Japon prolonge l'état d'urgence à l'approche des JO, l'OMS homologue le vaccin Sinopharm
AFP07/05/2021 à 21:22

Un camion portant une affiche de prévention du Covid passe dans une rue de Tokyo, le 7 mai 2021.  ( AFP / Yuki IWAMURAYuki IWAMURA )

Un camion portant une affiche de prévention du Covid passe dans une rue de Tokyo, le 7 mai 2021. ( AFP / Yuki IWAMURAYuki IWAMURA )

Le gouvernement japonais a prolongé vendredi jusqu'à fin mai l'état d'urgence dans plusieurs régions dont Tokyo qui doit accueillir les JO cet été, tandis que l'Inde reste confrontée à la plus forte flambée mondiale de coronavirus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a par ailleurs donné son homologation d'urgence au vaccin contre le Covid Sinopharm. C'est le premier vaccin chinois à avoir reçu le feu vert de l'OMS, qui le recommande pour les personnes de 18 ans et plus.

L'OMS a également jugé qu'il ne fallait pas commencer à vacciner les enfants tant que tous les pays n'auront pas pu vacciner les personnes âgées et à risque.

"Nous aimerions vraiment insister à nouveau sur le fait que la priorité doit vraiment être de fournir des vaccins à tous les pays du monde pour les groupes les plus prioritaires avant de commencer à vacciner les groupes qui ont un risque beaucoup plus faible de contracter la maladie", a déclaré la docteure Kate O'Brien, le directrice du département immunisation et vaccins dans cette organisation internationale.

L'Inde, suivie par le Brésil et les Etats-Unis, bat actuellement des records de mortalité, avec plus de 3.900 morts par jour. Son bilan total, que les experts jugent largement sous-évalué, frôle les 235.000 décès et les 21,5 millions de cas.

Avec 789.500 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l'indicateur a légèrement baissé (-4% par rapport à la semaine précédente) pour la première fois en 10 semaines, seule l'Asie connaissant une accélération (+10%) dans le sillage de l'Inde.

La pandémie ralentit ailleurs : -25% en Afrique, -24% en Europe, -13% au Moyen-Orient, -12% aux Etats-Unis/Canada, -12% en Océanie et -8% en Amérique latine/Caraïbes.

- Les Japonais anti-JO -

Au Japon, l'état d'urgence, rétabli le 25 avril à Tokyo et dans trois autres départements, y sera prolongé jusqu'au 31 mai, alors qu'il devait initialement prendre fin mardi prochain et sera réinstauré dans deux autres départements.

Cas de Covid-19 et décès quotidiens liés au Covid-19 officiellement recensés en Inde au 6 mai ( AFP /  )

Cas de Covid-19 et décès quotidiens liés au Covid-19 officiellement recensés en Inde au 6 mai ( AFP / )

La pandémie demeure limitée dans l'archipel nippon mais épuise le système hospitalier, d'autant que la vaccination avance très lentement.

La nouvelle flambée de contaminations menace les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), déjà reportés d'un an. Les spectateurs en provenance de l'étranger sont exclus et leurs organisateurs doivent encore trancher la question du public japonais.

- Virus sur l'Everest -

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga annonce la prolongation de l'état d'urgence lors d'une conférence de presse diffusée sur un écran géant dans une rue de Tokyo, le 7 mai 2021 ( AFP / Yuki IWAMURAYuki IWAMURA )

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga annonce la prolongation de l'état d'urgence lors d'une conférence de presse diffusée sur un écran géant dans une rue de Tokyo, le 7 mai 2021 ( AFP / Yuki IWAMURAYuki IWAMURA )

Toujours en Asie, des patients continuent de mourir en Inde aux portes d'hôpitaux submergés, malgré l'aide internationale.

Selon les spécialistes, le pire est encore à venir, avec un pic épidémique atteint seulement d'ici à plusieurs semaines.

La situation se dégrade également chez les voisins de ce géant d'1,3 milliard d'habitants. 

Des personnes atteints du Covid-19 placées sous oxygène à Ghaziabad, le 6 mai 2021 en Inde ( AFP / Prakash SINGH )

Des personnes atteints du Covid-19 placées sous oxygène à Ghaziabad, le 6 mai 2021 en Inde ( AFP / Prakash SINGH )

Au Népal, qui affronte une hausse soudaine et massive des contaminations, le Covid-19 menace la saison d'alpinisme et sévit déjà sur "le toit du monde" même - ce que le gouvernement nie.

La semaine dernière, l'alpiniste américaine Gina Marie Han-Lee a préféré abandonner. "Après la première journée, j'ai pris un hélicoptère pour quitter l'EBC (camp de base de l'Everest) et rentrer à Katmandou. La situation du Covid sur l'EBC est un véritable merdier", a-t-elle expliqué sur Facebook. 

Des membres d'une expédition arrivent au camp de base de l'Everest, le 1er mai 2021 au Népal ( AFP / PRAKASH MATHEMA )

Des membres d'une expédition arrivent au camp de base de l'Everest, le 1er mai 2021 au Népal ( AFP / PRAKASH MATHEMA )

Au Pakistan, les autorités, craignant une dégradation à l'indienne, ont renforcé les restrictions - écoles et restaurants fermés, horaires d'ouverture des magasins réduits, armée en renfort - et interdit les déplacements à l'approche de l'Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

- Macron et les "Anglo-saxons" -

Des musulmans rassemblés pour la prière du vendredi à la grande mosquée Faisal, le 7 mai 2021 à Islamabad, au Pakistan ( AFP / Aamir QURESHI )

Des musulmans rassemblés pour la prière du vendredi à la grande mosquée Faisal, le 7 mai 2021 à Islamabad, au Pakistan ( AFP / Aamir QURESHI )

La fracture continue de se creuser entre les nations déshéritées, à la peine, et les pays riches bien mieux fournis en vaccin.

Le patron de l'OMS a exhorté une nouvelle fois les pays riches membres du G7 à donner la priorité absolue à un accès équitable aux vaccins, estimant que la situation actuelle est "inacceptable".

"La chose la plus importante dont nous avons besoin maintenant ce sont les vaccins, l'équité vaccinale", a lancé Tedros Adhanom Ghebreyesus, après avoir rappelé que la pandémie continue de faire rage avec quelque 100.000 morts chaque semaine. 

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 7 mai à 10h00 GMT ( AFP /  )

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 7 mai à 10h00 GMT ( AFP / )

A l'occasion d'un sommet européen à Porto, le président français Emmanuel Macron a appelé vendredi "les Anglo-saxons" à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccins et des ingrédients nécessaires pour les produire, ce qui permettrait de renforcer "la solidarité" mondiale.

Son pays, qui se déconfine lentement avec de hauts niveaux de circulation du virus, a étendu à sept pays supplémentaires (Turquie, Bangladesh, Sri Lanka, Pakistan, Népal, Emirats arabes unis, Qatar) une quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs en arrivant. 

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé la levée de l'interdiction des voyages à l'étranger et la mise en place d'un système de restrictions classant les pays en trois catégories en fonction de leur situation sanitaire.

En Grèce, les plages privées seront rouvertes samedi et les musées la semaine prochaine, ont annoncé les responsables de la santé de ce pays qui se prépare à l'ouverture de la saison touristique le 15 mai.

Le soutien américain à une levée des brevets sur les vaccins contre le Covid a suscité un fort intérêt cette semaine, salué notamment par l'ONU, l'Union africaine, l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'Organisation mondiale de la santé, la France et la Russie.

Une rue quasi déserte du quartier de Shinjuku, à Tokyo, le 7 mai 2021, durant un état d'urgence instauré à cause de la pandémie de COvid-19 ( AFP / Yuki IWAMURA )

Une rue quasi déserte du quartier de Shinjuku, à Tokyo, le 7 mai 2021, durant un état d'urgence instauré à cause de la pandémie de COvid-19 ( AFP / Yuki IWAMURA )

L'Union européenne, jusqu'ici hostile à pareille initiative, s'est dite, par la voix de la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, "prête à discuter".

Le Covid-19 a fait au moins 3.258.595 morts dans le monde et contaminé plus de 155.981.070 personnes depuis fin 2019, selon un bilan établi vendredi par l'AFP.

bur-mba/lpt/mm/bds 

20 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Le_Haret
    07 mai23:36

    faudrait que l'Espagne et l'Italie fassent don des ressortissants Germains qui n'ont pu être comptabiliser dans leur pays modèle (de naissance) de l'EU, grand leader pour 1000 ans !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer