1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Hamas condamne l'attentat contre Charlie Hebdo à Paris
Reuters10/01/2015 à 16:15


GAZA, 10 janvier (Reuters) - Le mouvement islamiste palestinien Hamas a condamné samedi l'attaque par deux djihadistes du siège de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo qui avait publié des caricatures du prophète, estimant que les divergences d'opinion ne justifiaient pas le meurtre. Le Hamas "condamne les agressions contre le magazine Charlie Hebdo et insiste que le différend d'opinion et de pensée ne saurait justifier le meurtre", écrit le mouvement dans un communiqué publié en français et en anglais. Deux djihadistes français, Chérif et Saïd Kouachi, ont attaqué mercredi le siège de Charlie Hebdo, à Paris, tuant douze personnes. Dans un enregistrement audio diffusé vendredi, un des dirigeants d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a salué l'attentat, jugeant que les attaquants faisaient partie des "fidèles soldats de Dieu" qui ont enseigné aux Français les limites de la liberté d'expression. (Nidal al Mughrabi, avec Ori Lewis à Jérusalem, édité par Marine Pennetier)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • raich2
    10 janvier16:00

    Paroles, paroles. Blanc bonnet, bonnet blanc mais en la matière c'est du noir qu'il faut parler. Sont-ils sincères ?Même si j'en avais la preuve j'aurais un doute.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer