Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Guardian prévoit plusieurs années de pertes

Reuters09/03/2015 à 13:01

LE GUARDIAN PRÉVOIT PLUSIEURS ANNÉES DE PERTES

LONDRES (Reuters) - Guardian Media Group (GMG), la maison mère du quotidien éponyme, s'attend à creuser ses pertes au cours des prochaines années en raison de ses investissements liés à la mutation du secteur de la presse, a déclaré lundi son directeur général.

Le groupe britannique de presse prévoit une perte annuelle record d'environ 30 millions de livres (41,5 millions d'euros) quand il publiera ses résultats détaillés cet été.

Le chiffre d'affaires sur l'exercice s'achevant le 29 mars devrait en revanche progresser pour la troisième année consécutive, en hausse de 3% à 215 millions de livres, grâce à un bond de plus de 20% des revenus dégagés du numérique.

Le Guardian s'est illustré ces dernières années par ses révélations sur l'affaire Snowden, le scandale des écoutes téléphoniques en Grande-Bretagne et Wikileaks. Le quotidien britannique de centre gauche, fondé en 1821, s'est également développé aux Etats-Unis et en Australie.

Le site du Guardian revendique 121,7 millions de visiteurs uniques par mois, un record, amenant l'éditeur à développer sans cesse de nouvelles plates-formes et de nouveaux modes de consommation de l'information, reflet du changement profond survenu dans la presse aussi bien au niveau des lecteurs que des annonceurs.

"Nous allons investir dans les prochaines années sur le mobile et la vidéo", a déclaré à Reuters Andrew Miller, le directeur général de GMG, qui s'apprête à quitter ses fonctions fin juin après cinq ans à la tête du groupe.

"Cela signifie que nos pertes vont augmenter au cours des prochaines années au moins", a-t-il ajouté.

Contrairement à nombre de ses concurrents, le Guardian n'a pas opté pour un site payant, préférant un modèle financé par la publicité à l'image du journal Daily Mail.

Les annonceurs plébiscitent ce modèle car une publicité sur internet leur coûte moins qu'une campagne dans la presse papier. Sur mobile, les tarifs sont encore plus bas. Parallèlement, les lecteurs se détournent de plus en plus de la presse traditionnelle pour lire les informations en ligne.

L'éditeur britannique de presse, propriétaire également de L'Observer et du site Guardian.com, a dit enregistrer une forte croissance dans la publicité en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, avec un rendement supérieur à la plupart de ses pairs en raison d'une audience plus qualifiée et plus fidèle.

Environ 25% de sa publicité par affichage s'effectue désormais sur le mobile.

Pour garantir l'avenir du journalisme, CMG a mis sur pied un fonds d'investissement de plus de 800 millions de livres, grâce notamment à la vente l'an dernier de sa participation dans Trader Media Group.

Selon Andrew Miller, le secteur est seulement à 10-15% du chemin de sa transformation, car les journaux britanniques doivent en plus faire face à la concurrence de nouveaux acteurs internationaux comme le New York Times, le réseau social et d'informations BuzzFeed et même les chaînes d'information en continu comme CNN.

(Kate Holton, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.