Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le groupe LaRem à l'Assemblée a perdu trois membres en une semaine
Reuters06/02/2020 à 17:29

PARIS (Reuters) - Le groupe La République en marche (LaRem) de l'Assemblée nationale a perdu trois membres en une semaine et compte désormais 300 députés, a-t-on appris jeudi auprès de la formation dirigée par Gilles Le Gendre.

La députée de Charente-Maritime Frédérique Tuffnell a annoncé son départ, qui s'ajoute à celui de l'élue des Français de l'étranger Paula Forteza.

Soutien du candidat dissident Cédric Villani pour les élections municipales à Paris, cette dernière a dénoncé sur RMC et BFM TV un mouvement mu par "une dynamique d'exclusion, de rétrécissement, plus que de rassemblement".

Sa collègue Sabine Thillaye a quant à elle été exclue du groupe après des désaccords sur la composition de la commission des Affaires européennes de l'Assemblée.

Alors que la réforme des retraites continue d'être contestée dans la rue, le groupe majoritaire traverse une zone de turbulences, notamment exprimée à propos d'une proposition de loi portant de cinq à douze jours le congé d'un salarié endeuillé par la perte d'un enfant.

Depuis le début de la législature, une quinzaine d'élus ont quitté le groupe LaRem au Palais-Bourbon, qui comptait jeudi 300 députés, dont huit apparentés, contre 314, dont cinq apparentés, au printemps 2017.

Le groupe, dont l'aile gauche s'agite régulièrement, conserve la majorité absolue, fixée à 289 élus. Il peut aussi compter sur le soutien du groupe MoDem, qui compte 46 membres.

(Elizabeth Pineau, édité par Jean-Stéphane Brosse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    06 février20:37

    Ils devraient tous partir , vu qu' ils doivent voter ce qu' on leur dit , car enfin de compte ils ne sont d' aucunes utilité , n' ayant pas vraiment le voix au chapitre .....................

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer