1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le "Green deal" énergétique présenté début 2018
Reuters28/10/2017 à 18:16

LE "GREEN DEAL" ÉNERGÉTIQUE PRÉSENTÉ DÉBUT 2018

PARIS (Reuters) - Le ministre français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, annonce dans un entretien au journal Le Monde de samedi qu'il présentera son plan sur la transition énergétique, surnommé "Green deal", dans "la première partie de 2018".

La France s'est donnée pour objectif de réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans sa production d'électricité d'ici à 2025.

"Je prépare un 'Green Deal' sur la transition énergétique, l'efficacité énergétique, le développement des renouvelables, les nouvelles filières industrielles, que je présenterai dans la première partie de 2018", déclare Nicolas Hulot au quotidien.

"Pour réduire à 50% la part du nucléaire, il va falloir fermer un certain nombre de réacteurs, et je préciserai le nombre et les étapes au moment de la programmation pluriannuelle de l'énergie fin 2018", ajoute-t-il.

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes avait estimé en 2016 que l'objectif de 50% à l'horizon 2025 aurait pour conséquence de réduire d'environ un tiers la production nucléaire en France - l'équivalent de 17 à 20 réacteurs, sur un total de 58.

"Si nous voulons réduire la part du nucléaire, il faut que les Français acceptent la présence des énergies renouvelables sur leur territoire", dit Nicolas Hulot.

Pour ce faire, ajoute le ministre, les Français devront accepter l'idée de projets éoliens offshore ou terrestres.

(Elizabeth Pineau, édité par Danielle Rouquié)

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • S1999
    29 octobre11:54

    Ca peut creer de l'emploi si notre ministere ecolo si prend bienhttp://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=microgrids

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer