Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Grec Varoufakis attaque Schaüble avant sa visite en France

Reuters22/08/2015 à 16:42

PARIS, 22 août (Reuters) - L'ex-ministre grec des Finances Yanis Varoufakis, invité vedette de la "Fête de la Rose" organisée dimanche autour de l'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, accuse samedi Wolfgang Schaüble de vouloir pousser la Grèce hors de la zone euro "pour atteindre la France". Très critique à l'égard du troisième plan d'aide récemment accordé à Athènes, il estime que le ministre allemand des Finances veut précipiter un "Grexit" pour "faire tomber les résistances françaises" contre "l'austérité". "L'Etat-providence français, son droit du travail, ses entreprises nationales sont la véritable cible du ministre des finances allemand", dit-il dans un entretien au Monde publié samedi, et accordé mercredi en la Grèce. "Il considère la Grèce comme un laboratoire de l'austérité, où le mémorandum est expérimenté avant d'être exporté. La crainte du Grexit vise à faire tomber les résistances françaises, ni plus ni moins", ajoute-t-il, y voyant "le projet du docteur Schäuble". Pour Yanis Varoufakis, le troisième plan d'aide à la Grèce est une "capitulation" d'Athènes face à ses créanciers et a été conçu "pour faire sombrer" l'économie grecque. "Si la Grèce tente, en dépit du bon sens et des lois élémentaires de l'économie, d'appliquer ce mémorandum et les réformes qui l'accompagnent, elle courra droit au Grexit", dit-il. LA GAUCHE EUROPÉENNE "A DU TRAVAIL" Aussi critiques avec l'Europe qu'avec leurs gouvernements respectifs, Yanis Varoufakis et Arnaud Montebourg échangeront dimanche leurs vues sur l'actualité. Interrogé mercredi sur cette rencontre, le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll, s'est refusé à tout commentaire. "Je connais les réunions de Frangy à l'initiative d'Arnaud Montebourg. C'est sa responsabilité, on verra ce qui sera dit", s'est-il contenté de dire. Fin juillet, Arnaud Montebourg estimait dans Le Monde que Yanis Varoufakis avait "l'expérience intéressante d'un responsable d'un gouvernement presque mis sous tutelle". L'ancien ministre grec estime samedi que la gauche européenne "a du travail" et appelle de ses voeux la création d'un "réseau européen de progressistes" pour "démocratiser l'euro et ses institutions". Au début de l'été, Yanis Varoufakis a cédé la place au ministère des Finances grec à Euclide Tsakalatos, au style et aux déclarations bien plus pondérés que les siens. Moins de deux mois après son éviction, il devrait créer l'évènement à Frangy-en-Bresse, fief électoral d'Arnaud Montebourg en Saône-et-Loire. C'est à cette même "Fête de la Rose", en août dernier, que l'ex-ministre de l'Economie avait partagé avec son collègue de l'Education d'alors, Benoît Hamon, une "cuvée du redressement". Un affront au Premier ministre Manuel Valls qui avait valu aux deux hommes, dès le lendemain, leur éviction du gouvernement. (Chine Labbé et Elizabeth Pineau)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.