1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Grand Soir de Lucas Ocampos
So Foot08/03/2018 à 23:48

Le Grand Soir de Lucas Ocampos

Intermittent du spectacle depuis 2012 et son arrivée en France, Lucas Ocampos a été l'homme du match lors de la victoire de Marseille contre l'Athletic Bilbao. Une performance rare, mais qui correspond aux attentes initiales sur celui que l'on présentait comme un futur crack lors de sa signature à Monaco.

Il reste moins de dix minutes à jouer quand, sur une contre-attaque, Dimitri Payet fixe son défenseur à l'entrée de la surface avant de servir Lucas Ocampos. Le jeune Argentin pique son ballon au-dessus d'Herrerin - qui le fout en l'air au passage - mais au final c'est le défenseur basque Etxeita qui empêche le but du 4-1 d'un magistral sauvetage. Tant pis pour Ocampos, qui aurait pu s'offrir là un hat-trick et le titre incontestable de meilleur joueur du match. Et conforter un peu plus sa performance du soir comme sa meilleure prestation sur 90 minutes depuis son arrivée en France le 6 août 2012. Une éternité, près de six ans en arrière, quand le joueur formé à River Plate n'avait que 18 ans et débarquait en Principauté avec l'aura de phénomène. En Ligue 2 comme en Ligue 1, le milieu offensif n'a jamais totalement été à la rue, mais aussi à aucun moment à la hauteur des spéculations sur son potentiel, avec pas mieux qu'une saison à cinq buts en 2013-2014.

L'OM s'offre un petit matelas contre Bilbao

Relancé par Rudi Garcia


À 23 ans, Lucas Ocampos avait le profil idoine du grand espoir déçu à l'été 2017. La faute à des rebonds foirés à Marseille donc, mais aussi en Serie A aussi bien sous les couleurs du Genoa ou du Milan AC. Puis Rudi Garcia a décidé pendant la préparation d'avant saison que l'Argentin avait le droit à une dernière chance et, surtout, qu'il avait suffisamment de talent et/ou de goût de l'effort pour être utile dans son OM Champion Project. Pari gagnant, puisqu'à défaut d'être devenu un indiscutable sur les feuilles de match de l'OM, Lucas Ocampos est en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Rien de bien extraordinaire, bien sûr, six pions (l'Africain) en 19 matchs de championnat, et désormais trois de plus en sept apparitions européennes. Et ce soir, donc, le natif de Quilmes vient de montrer qu'il pouvait être l'homme d'une grande soirée européenne.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer