1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le gouverneur de Floride ose passer outre Marion Hammer, patronne de la NRA

Le Monde24/02/2018 à 02:07

Le gouverneur de Floride Rick Scott dévoile ses propositions lors d'une conférence de presse à Tallahassee, en Floride, le 23 février.

Le Républicain Rick Scott a présenté vendredi ses propositions de contrôle des armes à feu. Un revirement très sérieux dans cet Etat réputé pour son laxisme.

Tant pis pour Donald Trump et Marion Hammer, présidente locale de la puissance National Riffle Association (NRA). Comme promis, le gouverneur de Floride, le Républicain Rick Scott a présenté ses propositions de contrôle des armes vendredi 23 février. Elles marquent un revirement très sérieux dans cet Etat réputé pour son laxisme vis-à-vis des armes à feu. M. Scott compte proposer d'interdire l'achat d'armes aux moins de 21 ans, ce qui aurait empêché Nikolas Cruz, 19 ans, d'acquérir légalement son AR-15 et d'assassiner 17 de ses anciens camarades et éducateurs au lycée de Parkland, près de Miami, le 14 février. Un projet que Mme Hammer a immédiatement qualifié dans le Tampa Bay Times de « poudre aux yeux politique », qui ne pénalisera « que les propriétaires d'armes qui respectent la loi » ainsi que « les chasseurs qui tirent sur les oiseaux, les cerfs et pour se nourrir ».

Parallèlement, le gouverneur s'oppose à l'idée d'armer les professeurs dans les collèges, à la différence de ce qu'a proposé le président américain, Donald Trump. « Je suis contre le fait d'armer les professeurs. Mon objectif est de faire respecter la loi. Vous avez besoin de personnes entraînées, bien entraînées », a indiqué M. Scott, qui entend avoir un garde armé dans chaque établissement, et au minimum un pour mille élèves. Il veut aussi mieux contrôler l'état psychiatrique des élèves et permettre à la police de confisquer les armes des personnes dérangées mentalement.

Troisième rupture, celle avec ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer