1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement va fournir 4000 armes et 8000 gilets pare-balles aux polices municipales
Le Parisien27/01/2015 à 08:05

Le gouvernement va fournir 4000 armes et 8000 gilets pare-balles aux polices municipales

Le gouvernement va mettre à disposition des collectivités plus de 4.000 revolvers pour les policiers municipaux, et va les aider à financer l'achat de 8.000 gilets pare-balles, a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur à l'issue d'une réunion avec les syndicats de policiers municipaux.

Cette réunion, à laquelle participaient le président de l'association des maires de France, François Baroin (UMP), et le président de la Commission consultative des polices municipales, Christian Estrosi (UMP), était destinée à «améliorer les conditions de travail et de protection des personnels, dans le respect du principe de libre administration des collectivités territoriales», affirme Bernard Cazeneuve dans un communiqué.

Elle fait suite aux attentats de Paris des 7, 8 et 9 janvier, au cours desquels 17 personnes ont été tuées, dont deux policiers et une policière municipale. «L'Etat mettra gracieusement à disposition des collectivités qui souhaiteraient armer leur police municipale, et qui seront autorisées à le faire à cadre juridique constant, des armes opérationnelles (revolvers), dans la limite des stocks disponibles (plus de 4.000 armes)», souligne le ministre.

«Pas question d'armer l'ensemble des policiers municipaux»

Cette mesure «à cadre juridique constant» signifie qu'il n'est «pas question d'armer l'ensemble des policiers municipaux», a de son côté fait valoir l'AMF. Il s'agira de revolvers Manhurin, a précisé le président de l'Association des maires de France, qui s'est déclaré «satisfait des modalités des annonces et du calendrier».

De même, afin d'aider «les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à financer le renforcement de la protection des policiers municipaux, notamment en gilets pare-balles, le gouvernement a décidé un accroissement de deux millions d'euros des ressources du Fonds interministériel de prévention de la délinquance, représentant une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8743521
    27 janvier10:07

    Mesure démago s'il en est...la preuve a été faite qu'un policier armé (attaque contre Charlie-Hebdo) qu'un pistolet ne peut rien contre un terroriste armé d'un fusil d'assaut. Tous ceux ayant eu à exercer des responsabilités de maintien de l'ordre en zone à risque terroriste le savent. Le policier armé est un plus grand danger pour ceux qu'il doit défendre que pour les terrorises.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer