1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le gouvernement US devra diffuser de nouveaux emails de Clinton

Reuters23/08/2016 à 01:18
    WASHINGTON, 23 août (Reuters) - La justice américaine a 
ordonné lundi au département d'Etat d'organiser la diffusion de 
14.900 documents, relevant pour la plupart semble-t-il de la 
correspondance électronique d'Hillary Clinton, dans le cadre de 
l'enquête du FBI sur l'utilisation par l'ex-Première dame d'un 
serveur de messagerie privé quand elle occupait les fonctions de 
secrétaire d'Etat. 
    Les 14.900 documents concernés dans l'ordonnance rendue 
lundi par le juge James Boasberg seraient différents des 55.000 
pages déjà remises par Hillary Clinton au département d'Etat 
quand sa pratique d'utiliser un système de messagerie privé a 
été rendue publique l'an dernier. 
    A la suite de la décision du juge Boasberg, le département 
d'Etat pourrait rendre public une première série d'emails au 
mois d'octobre, soit quelques semaines avant l'élection 
présidentielle du 8 novembre qui opposera la démocrate Hillary 
Clinton au républicain Donald Trump. 
     Le calendrier précis de la diffusion des mails sera établi 
par le département d'Etat à l'issue d'une réunion le 23 
septembre. 
    Lundi également, une autre série d'emails d'Hillary Clinton 
ont été rendus public par le groupe conservateur Judicial Watch 
à la suite d'une décision de justice. 
    Selon Judicial Watch, cette correspondance montre que les 
donateurs de la fondation caritative de la famille Clinton ont 
cherché à contacter Hillary Clinton quand elle était secrétaire 
d'Etat lors du premier mandat de Barack Obama entre 2009 et 
2013. 
    Par ailleurs, l'ancien secrétaire d'Etat Colin Powell 
(2001-2005) a démenti ce week-end dans le magazine People les 
informations selon lesquelles Hillary Clinton aurait dit aux 
enquêteurs du FBI que c'était sur sa suggestion qu'elle avait 
utilisé un système de messagerie personnel.   
    Dans les conclusions de son enquête sur les courriels, le 
Federal Bureau of Investigation (FBI) a estimé que l'ancienne 
chef de la diplomatie américaine avait été "extrêmement 
négligente" dans le traitement de l'information sensible en 
utilisant un serveur privé mais a dit qu'il ne recommanderait 
pas de poursuites contre elle.  
 
 (Ginger Gibson et Arshad Mohammed; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.