1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le gouvernement tiendra bon face à la grève à la SNCF, selon Borne

Reuters03/04/2018 à 10:21

LE GOUVERNEMENT TIENDRA BON FACE À LA GRÈVE À LA SNCF, SELON BORNE

PARIS (Reuters) - La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a accusé mardi "certains" organisateurs de la grève des cheminots de chercher à "politiser le débat" sur la réforme de la SNCF et assuré que le gouvernement tiendrait bon.

Le trafic ferroviaire est réduit au minimum sur pratiquement l'ensemble du réseau ferroviaire français, au premier jour d'une grève perlée au long cours contre cette réforme.

"J'entends qu'il peut y avoir des craintes de la part des cheminots (...) Ces craintes, elles ne sont pas justifiées et elles sont alimentées", a déclaré la ministre sur BFMTV.

"Certains veulent très clairement politiser le débat", a-t-elle poursuivi. "Quand on annonce des contre-vérités, quand on vous dit, la SNCF va être privatisée, c'est faux ; quand on vous parle de casse du service public, c'est faux, quand on veut faire l'amalgame avec d'autres conflits, on voit bien que certains essayent effectivement de politiser le débat."

"Je dis clairement que ce n'est pas l'intérêt des cheminots. Cette réforme, il faut la mener, elle est attendue, elle est indispensable", a-t-elle ajouté. "Le gouvernement tiendra bon, dans l'écoute, dans la concertation, dans le dialogue."

(Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rillouto
    03 avril10:45

    ce qui est rigolo aussi, c'est qu'aujourd'hui, personne ne parle des greves du privé ... et oui, ca fait tache hein ? .....pauvre pays ...

    Signaler un abus

  • rillouto
    03 avril10:45

    " sans se rendre compte que le Monde a changé." ;, ce n'est pas parce que le monde change que l'on est en droit de l'accepter ... le satut des cheminots, n'a rien a voir avec leur dette ... arretez de repeter les paroles de jupiter et de les prendre pour celle du bon dieu ! .... cette reforme c'est uniquement l'ouverture a la concurence ,imposée par bruxelles ..... et qui dit concurence, dit appauvrissement ....

    Signaler un abus

  • aremon05
    03 avril10:40

    On ne peut accepter ces prises d'otages par la Cgt et ses affidés. La sncf coule par des syndicats irresponsables Que le gouvernement tienne bon, grève de nantis à la charge des contribuables inadmissible.

    Signaler un abus

  • busterk
    03 avril10:40

    Le monde change et devient de jour en jour moins vivable. La Droite (et j'y inclus le PS ou ce qu'il en reste) s'en apercevra lorsque la société sera complètement dissoute et la terre inhabitable !

    Signaler un abus

  • aremon05
    03 avril10:40

    On ne peut accepter ces prises d'otages par la Cgt et ses affidés. La sncf coule par des syndicats irresponsables Que le gouvernement tienne bon, grève de nantis à la charge des contribuables inadmissible.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer