Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement thaïlandais tente de jouer l'apaisement

Reuters03/12/2013 à 12:25

LE GOUVERNEMENT THAÏLANDAIS ORDONNE À LA POLICE DE NE PAS S?OPPOSER AUX MANIFESTANTS

par Panarat Thepgumpanat

BANGKOK (Reuters) - Le gouvernement thaïlandais a ordonné mardi aux forces de police de ne plus s'opposer aux manifestants qui réclament la démission du Premier ministre Yingluck Shinawatra, suscitant l'espoir d'un règlement de la crise politique.

Mais le chef de la contestation, Suthep Thaugsuban, a déclaré qu'il continuerait le combat pour obtenir le départ de la soeur de l'ex-chef de gouvernement Thaksin Shinawatra.

"Aujourd'hui, nous avons remporté une victoire partielle, mais nous combattrons jusqu'à ce que tombe le régime Thaksin", déclaré Suthep Thaugsuban devant ses partisans, qui occupent toujours le ministère des Finances et un centre de l'administration.

La crise politique en Thaïlande a été provoquée par un projet de loi d'amnistie qui aurait annulé la condamnation de Thaksin Shinawatra pour corruption mais il a été bloqué par le Sénat. Les violents affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont fait cinq morts et des dizaines de blessés depuis le week-end.

Le chef des contestataires s'en était pris avec virulence aux forces de police lundi soir. Il avait annoncé que les manifestants allaient prendre le contrôle du siège de la police à Bangkok au cours de la journée de mardi.

"Les manifestants ont annoncé qu'ils voulaient prendre le contrôle des bâtiments gouvernementaux, mais le gouvernement ne veut pas qu'il y ait d'affrontements, aussi avons-nous ordonné aux policiers de lever le camp", a annoncé le porte-parole du gouvernement, Teerat Ratanasevi.

"Nous voulons éviter violences et confrontations", a-t-il continué.

L'ARMÉE GARDE SES DISTANCES

Un journaliste de Reuters a vu des policiers enlevant les rangées de barbelés aux abords du siège de la police. La télévision a montré des images de manifestants et de policiers ensemble devant le siège du gouvernement, où Yingluck Shinawatra a ses bureaux.

Les contestataires accusent cette dernière d'être la marionnette de son frère, exilé à Dubaï afin d'échapper à la justice qui l'a condamné à deux années de prison pour abus de pouvoir.

Une répression policière trop violente aurait pu inciter l'armée à intervenir pour rétablir l'ordre et posé la question de la survie du gouvernement.

"Nous n'avons pas cédé, mais la police s'est retirée aujourd'hui parce que nous voyons que les manifestants ne veulent s'emparer de ces bâtiments que dans le cadre d'une action symbolique", a expliqué à Reuters le vice-Premier ministre Pongthep Thepkanchana.

L'armée, qui a renversé Thaksin Shinawatra en 2006, reste à distance de la crise. "C'est un problème politique qui doit être réglé par des moyens politiques", a déclaré mardi le chef d'état-major, Prayuth Chan-ocha. "Néanmoins, nous surveillons à distance."

Avec Apornrath Phoonphongphiphat et Kochakorn Boonlai; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.