Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement suisse veut un traité avec l'Union en 2017

Reuters29/11/2016 à 13:46
    ZURICH, 29 novembre (Reuters) - Le gouvernement suisse veut 
présenter dès l'année prochaine à son Assemblée fédérale un 
projet de traité avec l'Union européenne pour remplacer 
l'ensemble des accords bilatéraux qui lient la Confédération au 
bloc communautaire, mais il risque de se heurter à l'opposition 
de droite qui s'oppose aux exigences de Bruxelles. 
    Soucieux de préserver leur indépendance et la neutralité de 
leur pays, les électeurs suisses veulent éviter de confier trop 
de pouvoirs à une Union européenne qui reste cependant le 
principal débouché de leurs exportations.  
    Ces réticences sont accompagnées de craintes de voir 
l'identité et la souveraineté helvétiques menacées par 
l'immigration européenne. 
    L'Assemblée fédérale doit approuver le mois prochain une 
législation encadrant strictement l'immigration en provenance de 
l'Union européenne en dépit des objections soulevées par 
Bruxelles qui voit là une violation du principe de la libre 
circulation des personnes, pilier de la politique européenne et 
contrepartie de l'accès au marché unique. 
    La Suisse est tenue de mettre en application d'ici 2017 le 
résultat d'une votation de 2014 visant à restreindre 
"l'immigration de masse" en provenance de l'UE.  
    La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne 
et la fermeté de Bruxelles sur le respect du principe de la 
libre circulation des personnes intervient au plus mauvais 
moment pour Berne qui cherche, comme Londres, à garder un accès 
au marché européen tout en respectant le souhait exprimé par les 
électeurs de durcir les conditions d'entrée dans la 
Confédération. 
    Le projet de traité avec l'Union européenne se heurte à 
l'opposition de l'Union démocratique du centre (UDC), formation 
d'extrême droite et première puissance politique de l'Assemblée 
fédérale. 
    Le ministre des Affaires étrangères, Didier Burkhalter, a 
prévenu que les circonstances lui paraissaient incompatibles 
avec l'adoption d'un tel texte en dépit des appels lancés dans 
l'Union, notamment par la chancelière allemande Angela Merkel. 
    L'UDC souhaite de son côté que le projet soit soumis aux 
électeurs suisses et exige que la législation helvétique ne soit 
pas inféodée à des juridictions étrangères. 
    Selon des sources diplomatiques, le nouveau traité accorde 
justement à la Cour de justice européenne le soin de régler les 
litiges qui pourraient émerger. 
    Le gouvernement entend également se prononcer l'année 
prochaine sur le renouvellement de la cotisation que la Suisse 
verse chaque année en contrepartie de son accès au marché 
unique, fort de 500 millions de consommateurs. 
 
 (Michael Schields, Nicolas Delame pour le service français, 
édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.