Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le gouvernement s'attaque au gaspillage alimentaire

Reuters14/06/2013 à 19:09

UN PLAN GOUVERNEMENTAL CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a dévoilé vendredi son plan national de lutte contre le gaspillage alimentaire qui prévoit notamment de simplifier l'affichage des dates de péremption et de favoriser les accords entre grandes surfaces et associations caritatives.

Avec ce plan, l'Etat espère diviser par deux le gaspillage alimentaire d'ici 2025 à l'heure où chaque foyer français jette en moyenne 20 kg de nourriture par an, ce qui représente un coût de 400 euros pour une famille de quatre personnes.

"C'est l'affaire de chacun, chacun peut agir, peut traquer son propre gaspillage. Ça concerne les consommateurs que nous sommes mais ça concerne aussi les entreprises, les producteurs et la grande distribution", a estimé le ministre de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, sur France Info.

"Aujourd'hui le système du don n'est pas au point et donc c'est un enjeu de ce pacte, de faciliter le don par des accords entre une grande surface et une association de solidarité", a-t-il ajouté.

Des filières de récupération des invendus, qui s'appuieront sur le secteur de l'économie sociale et solidaire, vont ainsi être mises en place. Les clients vont être progressivement sensibilisés à l'achat de fruits et de légumes "hors normes esthétiques" et la vente en vrac va être généralisée.

Les industriels vont être incités à simplifier l'affichage des dates de péremption dès décembre 2014, en remplaçant la mention DLUO par la mention "à consommer de préférence avant."

"La mention DLUO, date limite d'utilisation optimale, aujourd'hui on n'y comprend pas grand-chose, parce qu'on se dit qu'au-delà de la limite ça ne sera plus bon", souligne Guillaume Garot. "Là on gaspille parce que même si vous dépassez la date limite (d'un paquet de gâteau), il est toujours consommable. Certes, le biscuit sera peut-être moins croustillant mais il aura gardé ses qualités nutritionnelles."

Parmi les autres mesures prévues dans le cadre de ce pacte, la mise en place de formations sur le thème de la lutte contre le gaspillage au sein des lycées agricoles et des écoles hôtelières à la rentrée 2014.

L'Etat va également inscrire des clauses anti-gaspillage dans les marchés publics de la restauration collective d'ici à 2014, qui porteront notamment sur la taille des portions selon le public concerné.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.