1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement réduira le déficit à 3% en 2014, dit Moscovici
Reuters22/02/2013 à 17:20

LE DÉFICIT FRANÇAIS SERA RÉDUIT À 3% DU PIB EN 2014, SELON PIERRE MOSCOVICI

PARIS (Reuters) - La France laissera jouer les stabilisateurs automatiques cette année pour préserver un peu de croissance économiques et précisera dans les prochaines semaines les moyens qui permettront de réduire son déficit public à 3% du PIB fin 2014, a déclaré vendredi Pierre Moscovici.

Le ministre français de l'Economie et des Finances s'exprimait après la publication des nouvelles prévisions économiques de la Commission européenne, qui attend un déficit public français à 3,7% du PIB fin 2013 et la porte ouverte du commissaire Olli Rehn à un report d'un an -à fin 2014- sous condition de l'objectif de 3%.

"Dans le contexte actuel, il est indispensable que nous puissions laisser jouer les stabilisateurs automatiques pour soutenir l'activité", a dit Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse, sachant qu'"il est n'est pas question de relâcher l'effort structurel en 2013".

"Nous ne sommes pas en train de préparer un collectif budgétaire, nous n'ajouterons l'austérité à la récession", a-t-il ajouté.

Il a précisé que la France documenterait dans les semaines qui viennent les mesures d'économies qui permettront de réduire le déficit à 3% du PIB en 2014.

"Pour tenir l'objectif de 3% en 2014, nous avons déjà décidé un certain nombre de mesures d'économies", a-t-il poursuivi.

Au delà, l'objectif d'un retour à l'équilibre structurel des comptes publics est maintenu pour 2017, a ajouté Pierre Moscovici.

Jean-Baptiste Vey et Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Rominou6
    22 février17:48

    C'est bien de dire les choses, mais quand on est pas foutu de tenir la moindre promesse, on s'abstient de la ramener

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer