Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le gouvernement français reste ferme sur le mariage homosexuel

Reuters11/10/2012 à 13:14

LE GOUVERNEMENT EXCLUT TOUTE EXCEPTION POUR LES MAIRES OPPOSÉS AU MARIAGE HOMOSEXUEL

PARIS (Reuters) - Aucun maire ne pourra être dispensé de l'obligation de célébrer un mariage homosexuel quand la loi prévue par le gouvernement de gauche français sera entrée en vigueur, a dit jeudi la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Un mouvement conduit par des élus de droite appelle les maires à invoquer un problème de conscience pour refuser de célébrer des unions entre personnes de même sexe. L'opposition est également vive de la part de certaines personnalités de l'église catholique.

Najat Vallaud-Belkacem a exclu toute exception pour les maires réticents.

"C'est juridiquement impossible. Je vous rappelle que chacun est censé connaître, appliquer la loi et cela vaut tout particulièrement pour ceux qui ont été élus par les Français", a-t-elle dit.

"Les maires sont tenus par cette obligation et si le projet de loi est adopté et si la loi existe demain, il leur faudra évidemment procéder à ce mariage comme tous les autres", a-t-elle ajouté.

Le projet présenté fin septembre en conseil des ministres prévoit que les homosexuels français pourront se marier et adopter, mais ne prévoit pas en l'état un accès à la procréation médicalement assistée et n'évoque pas une éventuelle légalisation de la gestation pour autrui (les "mères porteuses").

Najat Vallaud Belkacem a souligné que la procréation médicalement assistée pourrait faire l'objet d'une autre loi ou être abordée dans le débat parlementaire de l'actuel projet.

"Le texte n'épuise pas nécessairement toute la palette des questions", a-t-elle dit.

Le mariage homosexuel avait opposé pendant la campagne présidentielle le candidat socialiste François Hollande et Nicolas Sarkozy, qui s'y était déclaré opposé. Actuellement, les homosexuels français ont le droit à une simple union civile, le "Pacs", adopté sous le dernier gouvernement de gauche en 1999.

L'adoption pourra être individuelle ou conjointe. Ainsi, un homosexuel pourra adopter l'enfant biologique de son conjoint. Les conditions de l'adoption resteront les mêmes, l'obtention d'un agrément administratif suivie d'une décision judiciaire.

La droite fait campagne contre l'idée sur le principe, mais aussi au motif qu'il s'agirait d'une technique pour faire oublier les difficultés économiques et la rigueur budgétaire sans précédent décidée pour 2013.

"Au moment où nous assistons à un matraquage fiscal, où nous sommes au bord de la faillite, où nous voyons le cafouillage des socialistes sur le traité européen, où nous voyons la succession de plans sociaux, de toute évidence, c'est une diversion digne d'un show de Las Vegas", a dit le maire de Nice, Christian Estrosi, jeudi sur RTL.

Thierry Lévêque, édité par Tangi Salaün

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.