Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le futur secrétaire US au Commerce attend sa confirmation au Sénat

Reuters27/02/2017 à 15:18
    WASHINGTON, 27 février (Reuters) - Le milliardaire Wilbur 
Ross, désigné par Donald Trump à la tête du département du 
Commerce, devrait être confirmé lundi dans ses nouvelles 
fonctions par le Sénat. 
    Le vote en séance doit intervenir en début de soirée, vers 
19h00 (mardi 00h00 GMT). Le suspense est quasi inexistant: il y 
a dix jours, sur une question de procédure, les sénateurs ont 
voté par 66 voix contre 31 en sa faveur, un score qui démontre 
qu'un grand nombre d'élus démocrates soutiennent sa nomination. 
    Une fois confirmé par la chambre haute du Congrès, Wilbur 
Ross pourra s'atteler à la mission que lui a confiée le 45e 
président des Etats-Unis en engageant une révision des relations 
commerciales avec la Chine et le Mexique. 
    Durant la campagne, Ross a participé à l'élaboration des 
propositions de Trump en matière commerciale, notamment ses 
critiques sur l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord 
(Alena) avec le Canada et le Mexique, en vigueur depuis 1994, et 
sur l'entrée de la Chine au sein de l'Organisation mondiale du 
Commerce (OMC) en 2001.  
    Ces deux événements ont contribué selon lui à détruire 
massivement des emplois dans l'industrie américaine. 
    "Il y a le commerce, le commerce intelligent et le commerce 
stupide. Nous avons fait beaucoup de commerce stupide", avait 
résumé Wilbur Ross dans une interview accordée fin novembre à la 
chaîne CNBC avec le nouveau secrétaire au Trésor, Steven 
Mnuchin, le jour de leur nomination.   
    La gauche américaine, qui reproche à Trump d'avoir appelé à 
ses côtés de nombreux milliardaires tout en prétendant défendre 
la classe ouvrière et les "laissés pour compte", souligne que 
Ross Wilbur a lui aussi "détruit des emplois" aux Etats-Unis.  
    Selon des données du département du Travail compilées par 
Reuters, les entreprises qu'il a rachetées ont supprimé environ 
2.700 postes aux Etats-Unis depuis 2004.   
    A 79 ans, Ross a fait fortune à la fin des années 1990 et au 
début des années 2000 en rachetant et en restructurant des 
entreprises en difficultés des secteurs de l'acier, du charbon, 
du textile ou de l'équipement automobile. 
    Sa fortune est estimée à 2,9 milliards de dollars par le 
magazine Forbes. 
 
 (David Lawder; Henri-Pierre André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.