Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le frère d'Omran, l'enfant d'Alep, a succombé à ses blessures

Reuters20/08/2016 à 20:41
    BEYROUTH, 20 août (Reuters) - Le frère aîné d'Omran 
Daqneesh, l'enfant d'Alep dont le visage, à la une des médias 
internationaux, a ému l'opinion internationale ces derniers 
jours, a succombé aux blessures causées par un bombardement, ont 
déclaré samedi un témoin et l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    Ali Daqneesh, qui avait 10 ans, avait été blessé mercredi 
lors de frappes aériennes sur la ville, a précisé l'OSDH, une 
organisation non-gouvernementale basée en Grande-Bretagne qui 
collecte des informations sur le terrain en Syrie grâce à un 
réseau d'informateurs.  
    L'enfant souffrait d'une hémorragie interne et plusieurs de 
ses organes étaient touchés, ont déclaré des médecins au témoin, 
qui  était présent au côté du père de l'enfant lorsqu'il est 
décédé.  
    Omran, âgé lui de cinq ans, a été photographié mercredi à 
l'arrière d'une ambulance après avoir été retiré des décombres 
du bombardement. L'image a fait la une de dizaines de journaux 
et de sites internet dans le monde entier ces derniers jours, 
suscitant de multiples réactions.  
    Le porte-parole du département d'Etat américain a ainsi 
estimé qu'il exprimait "le vrai visage de ce qui se passe en 
Syrie". 
    Les aviations russe et syrienne ont intensifié leurs frappes 
sur les quartiers de l'est d'Alep tenus par des groupes rebelles 
au régime de Damas depuis que ces derniers, soutenus par les 
Etats-Unis, la Turquie et plusieurs pays du Golfe, sont parvenus 
en juillet à briser le siège de la ville. 
    Les combats et les frappes aériennes dans Alep et ses 
alentours ont tué 448 civils depuis le début du mois, selon 
l'OSDH. 
    Vendredi, le Programme alimentaire mondial des Nations unies 
a qualifié de "cauchemardesque" la situation dans les zones 
assiégées.  
    La Russie s'est déclarée jeudi favorable à des cessez-le-feu 
de 48h pour permettre l'acheminement d'aide humanitaire dans les 
quartiers assiégés d'Alep, une proposition accueillie avec 
méfiance par les rebelles. 
     
 
 (Angus McDowall; Marc Angrand pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.