Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Foll juge possible 0% de résidus de pesticides dans 20 ans

Reuters29/11/2017 à 15:32

LE FOLL JUGE POSSIBLE 0% DE RÉSIDUS DE PESTICIDES DANS 20 ANS

PARIS (Reuters) - En plein débat sur la prolongation de l'autorisation du glyphosate au niveau européen, l'ancien ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a jugé mercredi possible de se fixer l'objectif de "0% de résidus de pesticides" d'ici 20 ans.

"A l'horizon de 20, 25 ans on doit arriver à une production agricole avec 0% de résidus de pesticides dans les céréales, les fruits et légumes etc.", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes parlementaires (AJD).

"Je dis 20 ans mais ça pourrait encore aller plus vite. Il ne devrait plus y avoir de résidus et à l'échelle de 20 ans, ça doit être possible", a ajouté ce partisan de l'"agroécologie", une culture "qui va nous faire nous passer de beaucoup de produits utilisés aujourd'hui".

"Je suis pour une écologie dynamique, qui change, je suis pour une mutation", a-t-il fait valoir, évoquant les milliers de fermes où l'utilisation de produits alternatifs aux phytosanitaires donne selon lui "des résultats assez convaincants".

L'ancien ministre fait référence à un plan piloté par le ministre de l'Agriculture visant à réduire progressivement l'utilisation des produits phytosanitaires en France tout en maintenant une agriculture économiquement performante.

Lancé en 2008 à la suite du Grenelle de l'environnement, ce plan a été poursuivi sous le quinquennat de François Hollande.

Les pays de l'Union européenne ont voté de justesse lundi, contre l'avis de la France, en faveur du renouvellement pour cinq ans de l'autorisation du glyphosate, l'herbicide le plus vendu au monde et l'un des composants essentiels du Roundup de Monsanto.

Emmanuel Macron a déclaré que ce produit aux effets controversés sur la santé serait malgré tout interdit dans le pays d'ici trois ans, la durée que préconisait Paris.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vmcfb
    30 novembre09:53

    incroyable de raconter de telles bêtises à un tel niveau. Que M.LeFoll regarde le niveau des pertes dues aux insectes et aux moisissures, les pertes de qualité, des récoltes au niveau mondial. on devrait être condamné pour raconter de telles salades.

    Signaler un abus

  • p.chau28
    29 novembre16:37

    L'UE ne peut pas se passer des millions de tonnes de soja qu'elle importe d'Amérique du sud pour fabriquer des aliment pour le bétail à faible coût, alors nous n'avons pas fini de manger du glyphosate !!! Comme d'habitude Le Foll ferait mieux de se taire plutôt que de raconter des âneries !!!

    Signaler un abus

  • M140210
    29 novembre16:37

    et pas grâce à lui.

    Signaler un abus

  • p.chau28
    29 novembre16:33

    Et il fait quoi de tous les produits que l'UE importe ? De tout le soja OGM qui est cultivé avec du glyphosate (contrairement aux paysans Français qui ne l'utilisent pas sur les cultures puisque les cultures OGM résistants au glyphosate sont interdit en France). Soja OGM que mangent les bovins et dont nous mangeons les bifteck ???

    Signaler un abus

  • M7049103
    29 novembre16:04

    Merci gedovius je rajoute diafoirus à son nom

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.