Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le foie gras et Pamela Anderson échauffent les esprits à Paris

Reuters19/01/2016 à 18:55
    PARIS, 19 janvier (Reuters) - L'actrice américaine Pamela 
Anderson a apporté mardi son soutien à une proposition de loi 
visant à interdire en France le gavage des oies et des canards 
pour produire du foie gras, provoquant  un tollé et un confusion 
générale à l'Assemblée nationale. 
    La députée écologiste Laurence Abeille a présenté son texte, 
qui fait quasiment l'unanimité contre lui, en présence de cette 
militante de la défense des droits des animaux et de 
représentants de la Fondation Brigitte Bardot. 
    La venue à Paris de l'ex-vedette de la série américaine 
Alerte à Malibu a provoqué une affluence inhabituelle à 
l'Assemblée. Débordés, les huissiers ont dû faire appel aux 
gendarmes pour les aider à contenir les nombreux journalistes 
désireux d'entrer dans la salle devenue trop petite.  
    Pamela Anderson a réclamé l'interdiction du gavage forcé, 
dénonçant "une tradition cruelle" qui n'a pas "sa place dans un 
monde civilisé".  
    Laurence Abeille a démenti mener un combat contre le foie 
gras mais a dit se battre contre les méthodes utilisées de 
gavage forcé, sans illusion sur l'inscription de sa proposition 
de loi à l'ordre du jour de l'Assemblée. 
    La présentation de ce texte intervient au lendemain de 
l'arrêt, décidé par le ministère de l'Agriculture et de la 
profession, de l'élevage de canards et d'oies pendant six mois 
dans le Sud-Ouest afin de mettre fin à l'épidémie de grippe 
aviaire qui sévit depuis deux mois dans plusieurs départements 
de cette partie de l'Hexagone. 
     
    LES ECOLOGISTES DIVISES 
    Ce texte a fait la quasi unanimité contre lui. 
    "Nous refusons d'être associés à ce texte qui mettrait en 
péril des milliers d'éleveurs", écrivent, dans un communiqué, 
huit députés écologistes dont Barbara Pompili, co-présidente du 
groupe, et François de Rugy. 
    "C'est totalement irréaliste", a renchéri Hugues Fourage, 
porte-parole du groupe PS. "La venue de Mme Anderson, ça me gave 
et ça me gonfle", a-t-il dit.  
    "C'est invraisemblable sur la forme et le fond", a dit 
Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains. "On ne 
s'attaque pas à une filière d'excellence qui emploie environ 
100.000 personnes", a-t-il dit. 
    Le gouvernement, par la voix du ministre de l'Agriculture et 
de l'Alimentation, Stéphane Le Foll, avait auparavant apporté 
son soutien à la filière.  
    Marie-Pierre Pé, déléguée du Comité interprofessionnel des 
palmipèdes à foie gras (Cofig), a déclaré à Reuters "(son) 
indignation dans le moment que nous vivons". 
    "Que les parlementaires puissent provoquer cela, il y a 
30.000 familles derrière notre filière qui sont secouées", 
a-t-elle poursuivi. "On comprend que des gens n'aient pas envie 
de manger de foie gras mais qu'ils n'empêchent pas les amateurs 
de foie gras d'en consommer et de se faire plaisir avec ce 
produit", a-t-elle conclu. 
 
 (Emile Picy, avec Sybille de la Hamaide, édité par Yves 
Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.