Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le FN prend Hénin-Beaumont et espère d'autres victoires

Reuters 24/03/2014 à 01:18

PERCÉE DU FN AUX MUNICIPALES

par Emmanuel Jarry

PARIS (Reuters) - Le Front national a conquis dimanche la ville d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) dès le premier tour des élections municipales et s'impose comme un acteur clef du second tour avec d'autres gains potentiels en perspective et de nombreuses triangulaires.

La liste du secrétaire général du FN, Steeve Briois, a rallié 50,26% des voix, loin devant le maire sortant divers gauche Eugène Binaisse (32,04%), dans cette ville de 27.000 habitants où le taux de chômage est proche de 18%.

Si la présidente du FN, Marine Le Pen, a fait d'Hénin-Beaumont, qui avait déjà failli tomber dans son escarcelle en 2009, un symbole de sa politique de conquête électorale, les estimations pour Marseille sont tout aussi spectaculaires.

Selon des résultats partiels, le FN devance dans la deuxième ville de France la liste du socialiste Patrick Mennucci, avec 22% des suffrages contre 21%, laissant le maire UMP actuel, Jean-Claude Gaudin, caracoler en tête avec 38% des voix.

"Ce premier tour a été marqué par un taux élevé d'abstention en particulier en milieu urbain, et par une progression du Front national", ne pouvait que reconnaître dans la soirée le Premier ministre socialiste, Jean-Marc Ayrault.

"C'est une alerte pour la gauche tout entière", a pour sa part déclaré le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, co-leader du Front de gauche avec Jean-Luc Mélenchon.

Le gouvernement a déjà perdu son pari d'empêcher le FN de conquérir la moindre ville et en est réduit à multiplier les appels au "front républicain" contre le parti d'extrême droite pour limiter les dégâts au second tour, dimanche prochain.

Des appels auxquels les dirigeants de l'UMP ont opposé une fin de non recevoir, fidèles à leur position "ni FN, ni PS".

LA REVANCHE DE 2008

Dans ce contexte, le FN, qui a présenté 596 listes, soit 21.700 candidats, chiffre record pour le parti de Marine Le Pen, est en passe de prendre sa revanche des municipales de 2001 et 2008, lors desquelles il avait été très discret.

Il pourrait même faire mieux en nombre de victoires qu'en 1995, sa meilleure année électorale hors présidentielles - il avait alors conquis Toulon, Marignane et Orange.

A Béziers, dans l'Hérault, le candidat du FN, l'ex-président de Reporters sans frontières Robert Ménard, a recueilli 44,70% des suffrages, loin devant son adversaire de droite.

A Saint-Gilles, dans le Gard, c'est la liste de l'avocat Gilbert Collard qui est en tête avec 42,57% des voix.

Le parti de Marine Le Pen confirme son implantation dans le sud-est de la France mais pas seulement.

Il est en tête à Fréjus (Var), avec plus de 40% des suffrages, Perpignan (Pyrénées orientales) ou Forbach (Moselle), où la liste de son vice-président, Florian Philippot, recueille 35,75% des voix contre 33% au maire sortant socialiste.

C'est aussi le cas à Digne (Alpes de Haute-Provence), Avignon (Vaucluse), Cogolin et Brignolles (Var), Beaucaire (Gard) ou Tarascon (Bouches-du-Rhône).

A Carpentras et à Cavaillon (Vaucluse), il arrive en deuxième position. Dans nombre d'autres villes, ses listes sont en position de se maintenir au second tour et de troubler le jeu entre la gauche et l'opposition UMP-UDI, comme à Villeneuve-sur-Lot, Mulhouse, Châlons-en-Champagne, Reims ou Carmaux.

"CRU ASSEZ EXCEPTIONNEL"

"La règle est que nous nous maintenions partout où nous en avons la possibilité", a dit Marine Le Pen, selon qui le bureau exécutif du FN pourrait cependant décider lundi de conclure d'"exceptionnels accords de second tour dans quelques villes".

"C'est la fin de la bipolarisation de la vie politique française, le Front national arrive comme une grande force autonome, une grande force politique, plus seulement nationale, mais également locale", avait-elle estimé auparavant sur TF1. "Le Front national s'implante comme il voulait le faire, et il s'implante avec un cru assez exceptionnel."

Le FN bénéficie de l'impopularité du gouvernement et du président François Hollande et des "affaires" à répétition dans lesquelles, à droite, l'UMP reste empêtrée.

Avant le premier tour, ses dirigeants disaient miser sur un vote sanction, dix à 15 victoires et l'élection d'un millier de conseillers municipaux.

"Il s'agit pour nous de remporter certaines mairies mais aussi de faire élire le maximum de conseillers municipaux d'opposition pour défendre enfin les Français", a expliqué Marine Le Pen, qui a annoncé le retour du FN dans des grandes villes comme Lille, Nice, Lyon ou Strasbourg.

(Avec Pierre Savary à Lille, Marc Leras à Marseille et Service France, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.