Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le dollar se stabilise face à l'euro, au plus haut en un mois face à la livre
information fournie par AFP20/09/2021 à 21:04

Le dollar se stabilisait lundi face à l'euro, après avoir grimpé à un plus haut en un mois, les investisseurs privilégiant les valeurs refuge avec les inquiétudes sur l'économie mondiale et une possible faillite du géant chinois Evergrande.

Vers 18H40 GMT, l'euro grappillait 0,01% à 1,1726 dollar. Quelques instants plus tôt, l'euro avait reculé jusqu'à 1,1705 dollar à son plus bas depuis le 23 août.

Face à la livre, le billet vert prenait 0,67% à 1,3651 dollar, au plus haut depuis un mois.

"Les devises plus sûres des Etats-Unis, du Japon et de la Suisse ont gonflé tandis que les actions ont plongé sur les marchés mondiaux, préoccupés par la solvabilité d'un des plus grands promoteurs immobiliers chinois", résumait Joe Manimbo de Western Union.

"Les investisseurs sont un petit peu nerveux devant leurs consoles ce matin", a expliqué Hussein Sayed, analyste chez Exinity.

Le géant de l'immobilier chinois Evergrande a de plus en plus de mal à faire face à sa dette de plus de 300 milliards de dollars et les investisseurs craignent une éventuelle faillite qui pourrait se répercuter à travers le monde.

"Il n'est pas clair si Pékin va laisser ce leader de l'immobilier s'écrouler et faire défaut sur ses dettes, un scénario qui aura des effets secondaires sur les marchés mondiaux", expliquait M. Manimbo alors qu'Evergrande a d'importantes échéances d'intérêts cette semaine.

"Les prochains jours vont être cruciaux, et le marché espère que les dirigeants politiques vont éviter une crise à la Lehman" Brothers, dont la faillite avait marqué un tournant dans la crise financière il y a plus de dix ans, souligne M. Sayed.

De quoi "sortir la parité euro-dollar de la naphtaline", commente Kit Juckes, analyste chez Société Générale.

Installée confortablement entre 1,17 et 1,19 dollar depuis fin juin, la paire approche du bas de cette fourchette, alors que les cambistes attendent mercredi le résultat de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour septembre.

"Un resserrement de la politique monétaire approche: soit le comité de politique monétaire l'annoncera mercredi, soit ils diront qu'il est pour bientôt", juge M. Juckes.

La livre britannique, plus volatile que l'euro, reculait plus fortement.

Mais les cambistes doivent prendre en compte une réunion de la Banque d'Angleterre (BoE) jeudi, alors que l'inflation sur douze mois a grimpé à 3,2% en août, un niveau plus vu depuis mars 2012, prévient Hussein Sayed.

"Il faut voir comment la BoE va réagir à ce bond inattendu de l'inflation. Si (le gouverneur) Andrew Bailey indique qu'ils sont plus proches d'une normalisation de la politique monétaire, la livre devrait remonter, surtout face à l'euro", estime-t-il.

Enfin, "les cryptomonnaies s'inscrivent en forte baisse, emportées dans le mouvement de vente des actifs à risque", selon Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

Le bitcoin perdait 8,45% à 43.578 dollars.

------------------------------------

js-vmt/tu/ngu

Valeurs associées

Euronext Paris +0.10%
NEXC -0.01%

0 commentaire