Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le dollar reprend des forces, l'euro affaibli par l'Italie
AFP13/01/2021 à 18:03

Le dollar se renforçait mercredi face à l'euro et à la livre, la monnaie unique européenne souffrant de l'incertitude politique en Italie tandis que la livre britannique reculait après avoir frôlé son plus haut niveau en deux ans et demi.

Vers 16H40 GMT (17H40 à Paris), le dollar gagnait 0,37% face à l'euro à 1,2162 dollar pour un euro et 0,24% face à la livre à 1,3632 dollar pour une livre.

Le gouvernement italien est au bord de l'implosion après des semaines de critiques lancées par l'ancien Premier ministre Matteo Renzi, leader d'Italia Viva, un petit parti dont le soutien est crucial pour sa survie.

"Le marché surveille la situation, même si le consensus reste pour l'instant qu'il s'agit d'une histoire restreinte à l'Italie, sans effet domino prévisible", a estimé Stephen Innes, analyste chez Axi.

Selon lui, la vague de confinements en Europe et le rythme lent de la campagne de vaccination explique également la baisse de l'euro.

La livre britannique gagnait 0,13% face à l'euro, à 89,22 pence pour un euro.

Face au billet vert, la livre est montée en cours de séance à quelques centimes de son plus haut en deux ans et demi, atteint le 6 janvier à 1,2704 dollar, avant de redescendre.

Les investisseurs se demandent si la BoE pourrait adopter un taux directeur négatif pour tenter de doper les prêts aux particuliers et aux entreprises en pleine crise provoquée par le Covid-19 et le Brexit.

Mais mardi, "le gouverneur Andrew Bailey a mis un frein à ces spéculations en disant qu'il voyait de nombreux problèmes à l'application d'un taux négatif" lors d'une intervention devant la Chambre du commerce écossaise, a commenté l'analyste de Commerzbank You-Na Park-Heger, citant des informations de presse.

La prochaine réunion de politique monétaire de la BoE aura lieu début février.

Sur le long terme, "une baisse du taux de la BoE n'est pas complètement écartée, M. Bailey n'a pas non plus dit que ce n'était plus une option", a souligné Mme Park-Heger.

Les analystes de Deutsche Bank, pour leur part, estiment que la livre est rendue plus attractive "par la rapidité de la campagne de vaccination, qui va mener à une reprise économique".

---------------------------------------

js/bp/pcm

Valeurs associées

XETRA -3.28%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vazi
    13 janvier18:19

    en Italie un grain de sable peut tout remettre en question

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer