1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le député PS François Brottes percevra 398 000 euros à la tête de la RTE
Le Point25/07/2015 à 18:28

François Brottes souhaite arrêter la politique active et l'aurait fait bien comprendre à Ségolène Royal. . 

Tout s'est goupillé avant le vote définitif de la loi sur la transition énergétique et la croissance verte adoptée par l'Assemblée nationale le 22 juillet. Selon nos informations, le député socialiste François Brottes et président de la commission des Affaires économiques avait manifesté auprès de Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement, le désir de quitter la politique active.

Le poste de Dominique Maillard à ERDF était disponible, ce dernier étant atteint par la limite d'âge. Le nouveau patron d'EdF, Jean-Bernard Lévy, ami d'adolescence de François Hollande, avait un candidat qui ne semblait pas plaire à la ministre. Promesse avait donc été faite à Brottes qu'en cas de succès à l'Assemblée ? cette loi est attendue par la gauche et les écologistes depuis deux ans ?, il pourrait compter sur la ministre pour se recaser.

Une rémunération fixe de 265 000 euros

Lorsque sa désignation à la tête d'ERDF sera définitive, François Brottes fera une excellente opération financière, avec un salaire de 398 000 euros. Il était rémunéré à l'Assemblée comme député et président de commission à hauteur de 13 000 euros (5 200 euros net + 5 900 euros d'indemnité de frais de mandat, laquelle si elle n'est pas utilisée reste dans les poches de l'élu). Le traitement du président du directoire de RTE est composé d'une rémunération fixe de 265 000 euros et d'une part variable. Le ministère du Redressement...

Lire la suite sur Le Point.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lopez69
    09 août00:29

    Vivement les élections.

    Signaler un abus

  • patjo47
    06 août10:08

    bravo Français d'avoir voté socialoecololococo! ces gens la narguent le peuple en pillant les caisses de l'état! et de plus sont totalement incompétents dans business. 398000 e de salaire en période de crise et n'ayant aucune compétence dans la gestion d une entreprise, c'est scandaleux! Il ets temps de réagir !

    Signaler un abus

  • crcri87
    01 août23:12

    Et il coûtera encore plus cher avec les âneries en perspective qu'il va faire.

    Signaler un abus

  • bsdm
    28 juillet13:49

    Les copains d'abord

    Signaler un abus

  • denisam1
    26 juillet22:04

    il est COMpétant pour toucher la paie

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer