Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le dépeceur de Montréal pourrait être en France

Reuters01/06/2012 à 22:24

Le dépeceur de Montréal pourrait être en France

PARIS/OTTAWA (Reuters) - Luka Rocco Magnotta, le jeune Canadien soupçonné d'avoir dépecé un étudiant chinois et diffusé la vidéo du crime sur internet, est recherché en France mais il a pu se rendre dans un autre pays, a-t-on appris vendredi de source policière.

La police française a été informée jeudi que l'homme, surnommé "le tueur sadique de Montréal", avait acheté un billet d'avion pour Paris et a vérifié qu'il y était bien arrivé le week-end dernier.

Mais elle ignore s'il se trouve toujours en France.

"Les enquêteurs savent qu'il a pris cet avion et qu'une fois à Paris, il n'a pas repris de vol pour une autre destination sous l'une des ses trois identités. Mais il a pu se rendre en voiture dans un autre pays", a-t-on précisé de même source.

La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire a été chargée de l'enquête. Le fugitif connaîtrait bien la France pour y avoir séjourné en 2010.

La police de Montréal a précisé que l'homme avait pris l'avion pour l'Europe le 26 mai, mais elle n'a pas précisé dans quelle ville il était arrivé, ni s'il avait pu en repartir.

Parallèlement, Interpol a diffusé un avis de recherche - une notice rouge -au nom de Luka Rocco Magnotta, 29 ans, un anglophone originaire de l'Ontario, brun aux yeux bleus.

Le jeune homme, qui a tourné dans des films X, est également connu sous les identités d'Eric Clinton Newman et de Vladimir Romanov, selon la police canadienne.

"Magnotta a quitté le pays", a dit à la presse Ian Lafreniere, porte-parole de la police de Montréal, précisant que le fugitif avait filmé le crime et diffusé la vidéo sur internet.

OMNIPRÉSENT SUR INTERNET

"Il y a une scène de décapitation et d'autres horreurs inimaginables. Beaucoup de gens ont dû être très choqués par ce qu'ils ont vu", a dit Ian Lafreniere.

La vidéo, apparemment tournée par le suspect, avait été mise en ligne le 25 mai sur un site internet spécialisé.

Sa victime a été officiellement identifiée. Il s'agit de Jun Lin, un étudiant chinois de 32 ans qui connaissait Magnotta et est originaire comme lui de la région de Toronto. La victime a été vue pour la dernière fois vivante le 24 mai.

La police de Montréal l'a officiellement identifiée

Sur la note d'Interpol, trois photos montrent le jeune homme avec des cheveux bruns ou teints en blond, avec de larges lunettes blanches sur le front.

Pour la police, l'affaire a vraiment débuté mardi, alors que le suspect avait sans doute déjà quitté son pays, lorsqu'un colis contenant un pied humain a été reçu au siège social du Parti conservateur à Ottawa.

Le même jour, une main tranchée empaquetée a été retrouvée au centre de tri de Postes Canada à Ottawa. Le colis était destiné au Parti libéral.

Dans la même journée, le concierge d'un immeuble de Montréal avait découvert un torse d'homme dans une valise abandonnée parmi les ordures. La police a dit qu'elle pensait que ce torse appartenait à la même victime.

Présenté comme un acteur bisexuel de films pornographiques, Magnotta s'appelait Eric Clinton Newman jusqu'en 2006 et aurait ensuite changé de nom.

Il était omniprésent sur internet, notamment sur Facebook, Twitter, ou Youtube, montrant des penchants morbides.

Il a ainsi créé il y a quelques mois un site intitulé "Tueur en série nécrophile Luka Magnotta", lequel était inaccessible vendredi.

Selon la presse canadienne, il écrivait notamment : "Je suis naturellement attiré par les morts. Je n'ai pas honte. En 2003, j'ai découvert le corps momifié d'un homme dans une voûte. Je voulais l'amener chez moi".

En 2007, Magnotta s'était défendu dans une interview au Toronto Sun d'être lié à Karla Homolka, l'épouse et la complice du tueur en série Paul Bernardo.

Le couple canadien fut accusé d'avoir violé au moins 20 femmes et assassiné trois adolescentes.

Louise Egan et Gérard Bon, avec Nicolas Bertin, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.