Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le département d'Etat dénonce violences et colonies israéliennes
Reuters14/10/2015 à 22:27


WASHINGTON, 14 octobre (Reuters) - Les violences communautaires à Jérusalem et les colonies de peuplement dans les territoires palestiniens occupés de Cisjordanie vont à l'encontre de la viabilité d'une solution politique à deux Etats au Proche-Orient, estime le département d'Etat américain. Le porte-parole John Kirby a précisé mercredi que le secrétaire d'Etat John Kerry ne cherchait pas à imputer la responsabilité des récentes violences à un camp ou à l'autre en parlant d'"accroissement massif des colonies". Kerry, qui a annoncé mardi son intention de retourner dans la région afin de contribuer à un apaisement de la situation, a clairement condamné les attaques menées par des Palestiniens contre les Israéliens, a poursuivi John Kirby. Mais le département d'Etat considère que l'agression de quatre Arabes poignardés pour des motifs "nationalistes" par un agresseur dans la ville de Dimona dans le sud d'Israël constituait un "acte de terrorisme". John Kerry a "exprimé notre inquiétude face à la tendance actuelle sur le terrain, y compris cette violence et les activités de colonisation en cours, comme de nature à mettre en danger la possibilité de parvenir finalement à une solution à deux Etats", a dit John Kirby. John Kerry avait indiqué mardi soir qu'il travaillait à apaiser les violences actuelles entre Palestiniens et Israéliens et annoncé qu'il se rendrait prochainement dans la région pour "éloigner la situation de ce précipice". (Lesley Wroughton; Pierre Sérisier pour le service français)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • berco51
    15 octobre10:20

    Même les Américains pourtant peu susceptibles d'être taxés d être pro arabes les accusent, c'est pour dire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer