1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le déficit public attendu "autour" de 2,2 % en 2020, selon Gérald Darmanin
Boursorama avec AFP Services11/09/2019 à 13:00

Si le chiffre de 2,1 à 2,2 % annoncé par le ministre de l'Action et des Comptes publics se confirme, le déficit public connaîtra en 2020 une baisse sensible par rapport à 2019 et ses 3,1 % de déficit.  

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin le 21 août 2019 à l'Élysée. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Le déficit public devrait se situer "autour de 2,1,  2,2 %" l'an prochain , a estimé mardi 10 septembre le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin sur Radio Classique . Ce niveau représente une baisse significative par rapport aux 3,1 % de déficit attendu en 2019, mais s'inscrit au-delà des 2 % initialement prévus par le gouvernement pour 2020. Cette hausse des prévisions s'explique notamment par les mesures annoncées suite au mouvement des "gilets jaunes" et à la tenue du grand débat national. "On réduit le déficit, on le fait peut-être moins vite que prévu" mais "on aura gagné plus d'un point" depuis 2016, où le déficit s'affichait à 3,4 %, a défendu le ministre.

Gérald Darmanin a par ailleurs confirmé que la progression du produit intérieur brut (PIB) devrait atteindre 1,4 % cette année selon les prévisions du gouvernement. Toutefois, la Banque de France, mais aussi le Fonds monétaire international (FMI), l'OCDE et la Commission européenne misent plutôt sur 1,3 % de PIB.

De nombreuses incertitudes liées à l'économie mondiale

Le gouvernement n'a pas encore précisé quel niveau de croissance il retiendra dans le projet de la loi de finances 2020, qui sera présenté le 25 septembre. "2020, c'est encore assez loin, on regarde les choses attentivement", a affirmé mardi le ministre de l'Action et des Comptes publics. Brexit, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, et la faible croissance en Europe... les incertitudes entourant l'économie mondiale sont en effet nombreuses.  Mais "la France reste l'un des pays d'Europe où la croissance est la plus forte", a-t-il ajouté.

Pour rappel, dans son "programme de stabilité" budgétaire, publié au printemps, le gouvernement visait une trajectoire de croissance stable à 1,4 % par an durant les trois dernières années du quinquennat d'Emmanuel Macron.

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    11 septembre18:15

    2.2 de déficit public supplémentaire et les dirigeants des administration responsables n'ont toujours pas été licenciés pour incompétence?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer