1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le début de campagne compliqué de Benjamin Griveaux
Le Point19/07/2019 à 13:58

« Paris ensemble ». Le slogan affiché sur les tee-shirts des militants et sur l'écran géant de la scène du théâtre Libre ce jeudi soir, pour le premier meeting de campagne de Benjamin Griveaux, ne pouvait pas sonner plus faux. Car si les organisateurs avaient mis les bouchées doubles pour remplir les fauteuils tapissés de rouge, les anciens concurrents du candidat LREM à la Mairie de Paris, Cédric Villani, Hugues Renson, Mounir Mahjoubi, insultés et méprisés par ce dernier comme Le Point l'a révélé en exclusivité, avaient refusé de faire le déplacement. Ce qui devait être le grand meeting de l'entrée en campagne du candidat En marche s'est donc transformé en exercice de rattrapage.L'intéressé a choisi de revenir sur cette polémique sur le registre de l'ironie. « Je vais commencer par une confidence parce qu'on est entre nous et qu'il n'y a pas d'enregistrement caché. Avant d'être le maire de Paris, je veux être le maire des Parisiens, a-t-il déclaré en introduction. Quand je lis les portraits qui me sont consacrés, je me dis que je suis un vrai Parisien. [?] Je râle quand les choses ne me plaisent pas. Parfois, je râle beaucoup et je râle très fort. » Ou encore : « Oui, je peux avoir un coup de gueule quand un sujet me tient à c?ur, car je ne peux pas faire de politique sans mettre mes tripes sur la table. »« Merci d'être ambitieux »Les grands moyens avaient été employés pour soutenir le candidat. Marlène Shiappa,...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer