Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le cyberharcèlement, un fléau qui menace les ados sur les réseaux sociaux

Le Parisien10/02/2014 à 18:39

Le cyberharcèlement, un fléau qui menace les ados sur les réseaux sociaux

"Tu ne mérites pas de vivre": des propos aussi violents sont relayés par des adolescents sur les réseaux sociaux, devenus le théâtre d'insultes, de moqueries ou de menaces. Le cyberharcèlement prend de l'ampleur et inquiète les associations."C'est une nouvelle forme de violence", a résumé l'ONG BICE (Bureau international catholique de l'enfance), en lançant lundi une campagne avec l'association e-Enfance et deux syndicats lycéens (Union nationale lycéenne et Syndicat général des lycéens), pour faire réagir les jeunes eux-mêmes à ce fléau.A la veille du "Safer internet day", une initiative de la Commission européenne créée en 2005, l'ONG voulait montrer du doigt ce phénomène "en explosion", devenu un "sujet de préoccupation mondiale".Selon une étude de 2012, 5% des jeunes de 9 à 16 ans se disent harcelés en ligne et 17% avouent avoir harcelé quelqu'un au cours des douze derniers mois.Intimidations, insultes, menaces, moqueries, propagations de rumeurs, en ligne ou par texto, usurpations d'identité, publication de photos humiliantes... Ce cyberharcèlement va parfois très loin, jusqu'à l'incitation au suicide.Il a trouvé un nouveau relais dans les réseaux sociaux, dont les ados sont les premiers adeptes."Avant, internet était plutôt dominé par l'anonymat, mais avec l'arrivée de ces réseaux, Facebook en tête, les pratiques ont changé", a alerté lundi Justine Atlan, la présidente de l'association e-Enfance, agréée par le ministère de l'Education nationale. Sur environ 2.500 appels reçus chaque année par l'association, plus d'un tiers concernent désormais le harcèlement en ligne, a-t-elle indiqué.Les collégiens, particulièrement friands des réseaux sociaux, seraient les premières cibles potentielles. "A leur âge, ils ont besoin de valider en permanence au niveau du groupe ce qu'ils valent, car ils ne savent pas encore qui ils sont", a expliqué ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.