1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le coût de la pollution de l'air chiffré par le Sénat

Le Parisien14/07/2015 à 09:09

Le coût de la pollution de l'air chiffré par le Sénat

Une commission d'enquête du Sénat sur le coût de la pollution de l'air, publie mercredi son rapport, qui doit notamment chiffrer pour la première fois l'impact global en France. En mars derniers, la sénatrice Leila Aïchi, membre d'Europe Ecologie Les Verts, estimait la facture à plusieurs dizaines de milliards d'euros par an. Une étude avait été menée, en avril, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), chiffrant le coût pour l'Europe à 1454 milliards d'euros par an.

Le rapport de la commission d'enquête va aussi proposer des mesures pour réduire le coût économique et social de cette pollution. Un des secteurs les plus concernés est les transports, principaux émetteurs de particules fines. Les grandes agglomérations réfléchissent aussi à des mesures. A Paris par exemple, les poids lourds et les autocars les plus polluants pourraient être interdits à partir du 1er septembre 2015.

Un impact sur la santé

Les conséquences néfastes de la pollution atmosphérique, notamment sur la santé, sont de plus en plus connues. L'Organisation mondiale de la santé estime que les particules, un des principaux polluants atmosphériques, sont responsables de 42 000 morts prématurées en France, chaque année. La prise en charge des frais médicaux liés à ces maladies a été évaluée récemment entre 1 à 2 milliards d'euros par an par des chercheurs de l'Inserm et de l'Université Pierre et Marie-Curie.

L'air intérieur aussi pollué

L'air intérieur n'est pas moins sujet à la pollution. Des dizaines de substances chimiques issues de produits de la vie quotidienne sont présentes dans l'air et les poussières au sol de nos logements, révélait le mois dernier une enquête de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur.

VIDEO. Paris. Pollution de l'air : une ONG porte plainte contre X

VIDEO. Anne Hidalgo veut «diminuer la circulation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • danette4
    15 juillet09:51

    si cela coute 100 milliards qu'attend-on pour surtaxer ce qui pollue de facon inutile(ex:suv,4x4),

    Signaler un abus

  • danette4
    15 juillet09:50

    et la reduction de la pollution nous couterait combien de points de PIB? surement supérieur au 100 milliard que coute la pollution. une statistique qui manque de clarté

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer