Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le corps de Yasser Arafat va être exhumé

Reuters04/07/2012 à 19:58

Le corps de Yasser Arafat va être exhumé

JERUSALEM (Reuters) - L'Autorité palestinienne a donné son feu vert mercredi à l'exhumation du corps de Yasser Arafat au lendemain de révélations selon lesquelles il aurait été empoisonné en 2004 au polonium, une substance radioactive.

Selon des examens menés par un laboratoire suisse et dévoilés mardi dans un documentaire de la chaîne de télévision qatarie Al Djazira, des traces anormalement élevées de polonium ont été retrouvées dans les effets personnels de Yasser Arafat.

Ce dernier est décédé à l'hôpital militaire de Percy, en région parisienne, en 2004.

L'Autorité palestinienne a fait savoir mercredi qu'elle allait répondre favorablement à une requête de la veuve de l'ancien dirigeant qui demande l'exhumation du corps de son mari qui repose dans un mausolée de Ramallah, en Cisjordanie.

"L'Autorité palestinienne, comme toujours, est prête à coopérer pleinement et à ouvrir une enquête sur les véritables causes de la mort de l'ancien président", a déclaré Nabil Abou Roudeinah, porte-parole de l'actuel président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

"Je veux que le monde sache la vérité sur l'assassinat de Yasser Arafat", a dit de son côté sa veuve, Souha Arafat, à Al Djazira, soulignant qu'Israël et les Etats-Unis voyaient à l'époque en son mari un obstacle à la paix dans la région.

"Arafat voulait le succès de la cause palestinienne pour (la création) d'un Etat palestinien et c'est pour cette raison qu'ils se sont débarrassés de lui", a-t-elle ajouté.

Israël a démenti toute implication dans la mort du leader historique palestinien, qui avait 75 ans lors de son décès.

"Le corps est entre leurs mains. Il est à Ramallah et, vraiment, toutes les clés sont entre leurs mains", a déclaré mercredi l'ancien patron du Shin Bet, le service de contre-espionnage israélien, Avi Dichter, au micro de la radio militaire israélienne.

ENNEMIS

Alors que la radio lui demandait s'il était possible que le polonium ait été placé dans la nourriture servie à Yasser Arafat, il a répondu :"La nourriture d'Arafat ne nous intéressait pas. Je pense qu'elle intéressait ceux qui étaient autour de lui, pour le maintenir en bonne santé, puisque c'était connu qu'il n'allait pas bien. Mais le Shin Bet ou l'Etat d'Israël n'était pas impliqué dans l'alimentation de Yasser Arafat."

Pressé de questions sur un éventuel empoisonnement, il a ajouté : "Yasser Arafat avait beaucoup d'ennemis, au niveau national, à l'étranger. Mais laissez-leur mener une enquête et découvrir (la vérité)."

Yasser Arafat était tombé subitement malade et était décédé sans que ses médecins trouvent une explication à sa maladie, entretenant les soupçons d'un empoisonnement.

Du polonium 210 avait été retrouvé dans le corps de l'ancien espion russe Alexandre Litvinenko en 2006 à Londres. L'hypothèse d'un empoisonnement volontaire avait été émise.

Président de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) dans les années 1960, Yasser Arafat avait signé un accord de paix avec les Israéliens en 1993 à Camp David établissant une autonomie de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

En 2004, le ministre israélien des Affaires étrangères, Silvan Shalom, avait estimé qu'il était "scandaleux" et "faux" d'imaginer une implication de l'Etat hébreu dans la mort d'Arafat.

Dan Williams, Marine Pennetier pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.