Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le corps de Merah pourrait être transféré en Algérie jeudi

Reuters28/03/2012 à 19:57

PARIS/ALGER (Reuters) - La dépouille de Mohamed Merah devrait être transférée en Algérie jeudi, sous réserve que le consulat donne son accord dans la journée de mercredi, a-t-on appris auprès d'Abdallah Zekri, conseiller du recteur de la Grande Mosquée de Paris.

"Alger n'a pas encore donné son accord", a-t-il expliqué à Reuters. "Le corps se trouve toujours à l'hôpital Rangueil de Toulouse". C'est le maire de la commune de Souagui, où il doit être enterré, qui doit donner son aval.

En cas de réponse favorable à la demande de transfert déposée par la famille de Mohamed Merah au consulat d'Algérie à Toulouse, le corps partira de l'aéroport de Toulouse pour Alger à 13h15 jeudi à bord d'un vol Air Algérie.

Son arrivée serait alors prévue à 13h45, heure locale, précise Abdallah Zekri, qui a été chargé de suivre ce dossier par le recteur de la Mosquée de Paris.

Mohamed Merah a été tué jeudi dernier à l'issue d'un assaut de plus de 30 heures de l'appartement toulousain où il s'était retranché. Se revendiquant d'Al Qaïda, il a tué trois militaires à Montauban et Toulouse puis quatre personnes dont trois enfants devant un collège-lycée juif de Toulouse.

Dans une interview à Reuters TV, à Bezaz, à environ 150 km d'Alger, l'oncle paternel du 'tueur au scooter' dit "ne rien comprendre" à cette affaire et doute qu'il ait pu voyager à 23 ans au Pakistan et en Afghanistan.

"Ce garçon a complètement changé après avoir été emprisonné. Il a dû subir un lavage de cerveau. Son esprit a été perturbé par ce temps passé en prison, on ne comprend pas ce qui s'est passé", dit Abdelkader Merah, 79 ans.

"IL VA RETOURNER SUR SA TERRE"

Mohamed Merah, un Toulousain d'origine algérienne, avait passé plusieurs mois en prison entre 2007 et 2009.

Il avait tenté sans succès de s'engager dans l'armée avant d'effectuer en 2010 un premier voyage en Afghanistan et dans une demi-douzaine de pays de la région, puis au Pakistan, dans une zone tribale où il a dit avoir été formé par Al Qaïda.

"C'est incroyable qu'un aussi jeune garçon ait pu aller en Afghanistan", dit Taoufik Merah, un cousin âgé de 32 ans. "La dernière fois que je l'ai vu, en 2002, il était très jeune (...) il vivait en France et il se débrouillait bien. Il n'avait aucune relation avec toutes ces organisations dont on parle".

Taoufik Merah se réjouit de savoir que la famille en France s'est entendue pour que Mohamed Merah soit inhumé en Algérie. "Inch Allah, il va retourner sur sa terre et on pourra l'enterrer avec ses ancêtres".

L'enquête se concentre sur la vidéo et la revendication des assassinats commis par Mohamed Merah, envoyés à la chaîne qatarie Al Djazira, qui a répondu aux appels du gouvernement et des familles de ne pas la diffuser.

La police tente de déterminer qui a posté ce colis de la région toulousaine: Mohamed Merah lui-même, bien qu'il ait été placé dès le mardi sous surveillance, ou une autre personne.

La cachet de la poste, qui date du mercredi 21 mars, ne permet pas de dire avec certitude d'où l'enveloppe a été postée car il s'agit de celui de Castelnau-d'Estréfonds, un centre de tri pour toute la région.

Chine Labbé et Gérard Bon, avec Reuters Télévision, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.