Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le Conseil Otan-Russie se réunit pour la troisième fois de l'année

Reuters19/12/2016 à 03:37
    BRUXELLES, 19 décembre (Reuters) - Le Conseil Otan-Russie se 
réunit ce lundi pour la troisième fois seulement cette année et 
l'Alliance atlantique s'efforcera de convaincre l'ambassadeur 
russe que ses déploiements de troupes programmés l'année 
prochaine en Pologne et dans les Etats baltes sont purement 
défensifs. 
    "Nous comptons avoir une discussion franche sur la situation 
liée à la sécurité en Europe y compris les conséquences du 
renforcement de l'Otan sur son flanc est", a déclaré vendredi 
l'ambassadeur russe auprès de l'Otan, Alexandre Grouchko. 
    L'Otan se prépare à déployer début 2017 jusqu'à 4.000 
soldats en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne. 
    Les pays alliés notent que ces renforts sont modestes 
comparés aux 330.000 soldats que la Russie aurait, selon l'Otan, 
positionnés à proximité de son flanc ouest depuis le mois de 
mai. 
    Ces quatre bataillons, dit-on à l'Otan, sont justifiés par 
l'annexion russe de la Crimée en mars 2014 qui a alarmé les 
Etats baltes. "L'idée générale de ces renforcements est d'éviter 
un conflit. C'est un message de dissuasion clair", a noté le 
secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à 
la suite d'une rencontre avec le président estonien.  
    Du côté des Alliés, la crise en Ukraine reste en tête des 
préoccupations. 
    L'Otan a suspendu toute coopération pratique avec Moscou 
depuis l'annexion de la péninsule ukrainienne mais 
l'Organisation du traité de l'Atlantique-Nord estime qu'il faut 
discuter avec le Kremlin pour éviter les malentendus pouvant 
aggraver le conflit. 
    La situation en Syrie, où l'armée russe intervient depuis 
plus d'un an en soutien au régime de Bachar al Assad, ne devrait 
pas être formellement abordée mais, soulignent des diplomates, 
sera en arrière-fond de la réunion de lundi. 
    Selon un diplomate de haut rang de l'Otan, la réunion ne 
devrait pas produire d'avancées tangibles, tout le monde 
attendant l'investiture de Donald Trump, qui doit devenir le 20 
janvier prochain le 45e président des Etats-Unis. 
    "Nous ne pouvons pas lire les intentions de la nouvelle 
administration américaine", a-t-il dit, ajoutant qu'"il existe 
une possibilité de changement total de politique". 
 
 (Robin Emmott; Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.