Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Conseil de sécurité condamne l'attentat de Beyrouth

Reuters16/08/2013 à 15:16

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ CONDAMNE L'ATTENTAT DE BEYROUTH

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité de l'Onu a condamné avec force l'attentat à la voiture piégée qui a eu lieu jeudi près d'un complexe utilisé par les chiites du Hezbollah libanais dans la banlieue sud de Beyrouth.

"Les membres du Conseil de sécurité ont appelé tous les Libanais à préserver l'unité nationale face aux tentatives visant à saper la stabilité du pays", ont déclaré les Quinze dans un communiqué.

A Beyrouth, le gouvernement libanais a déclaré avoir ouvert une enquête pour déterminer si l'explosion était le fait d'un attentat suicide.

Un député du Hezbollah, Ali Ammar, a déclaré à la presse que le dernier bilan s'établissait à 24 morts.

Le ministre de la Santé, Ali Hassan Khalil, a quant à lui indiqué que 21 corps avaient été transportés à l'hôpital. Trois-cent-trente-cinq autres blessés ont été soignés.

Des médecins légistes, des secouristes et des forces de sécurité s'affairaient toujours vendredi matin sur les lieux de l'attentat au milieu de véhicules et de façades d'immeuble calcinés.

La journée de vendredi a été déclarée jour de deuil national à la mémoire des victimes, a annoncé le Premier ministre chargé d'expédier les affaires courantes, Najib Mikati.

L'attentat a été revendiqué par un mystérieux groupe islamiste sunnite, les "Brigades d'Aïcha", qui a accusé le Hezbollah et son chef d'être "des agents de l'Iran" et promis de nouvelles opérations de ce type contre le Parti de Dieu.

Le chef spirituel du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, devrait prendre la parole dans la journée à l'occasion du septième anniversaire de la fin de la guerre entre le Hezbollah et Israël.

De nombreux hommes politiques libanais ont pointé l'Etat juif du doigt au lendemain de l'attentat de Beyrouth.

En Israël, le président Shimon Peres s'est dit surpris de ces insinuations lors d'une conférence de presse conjointe avec le secrétaire des Nations unies, Ban Ki-moon.

"Pourquoi devraient-ils se tourner vers Israël ? Le Hezbollah confectionne des bombes qui tuent des personnes en Syrie sans l'autorisation du gouvernement libanais", a-t-il observé.

Michelle Nichols, avec Laila Bassam et Stephen Kalin à Beyrouth et Allyn Fisher-Ilan à Jérusalem; Clémence Apetogbor et Jean-Loup Fiévet pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.