Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Conseil de l'Europe dénonce le "discours de haine" de l'Etat turc

Reuters04/10/2016 à 00:00
    STRASBOURG, 3 octobre (Reuters) - Le Conseil de l'Europe 
dénonce, dans un rapport publié mardi, les discours de haine qui 
visent, en Turquie, les minorités, dans l'impunité et avec la 
participation de représentants de l'Etat jusqu'à son plus haut 
niveau. 
    La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance 
(Ecri), qui est chargée d'évaluer les politiques et législations 
nationales dans ces domaines, souligne que les propos haineux 
ont atteint des sommets à l'occasion des deux campagnes 
électorales pour le renouvellement du Parlement, en 2015. 
    Elle "note avec une vive préoccupation la diffusion 
croissante du discours de haine par des responsables publics et 
d'autres personnalités publiques, y compris de hauts 
représentants de l'Etat et quelques membres de l'opposition". 
    Le rapport cite, sans le nommer, Recep Tayyip Erdogan, 
affirmant en 2014, alors qu'il était Premier ministre, qu'Israël 
avait "surpassé Hitler dans la barbarie" et devenu président, 
comparant, la même année, les séparatistes kurde du PKK et par 
ricochet les mouvements politiques qui les soutiennent, aux 
djihadistes de Daech (Etat islamique). 
    "L'expression publique de tels propos haineux accroît les 
divisions existantes et nuit à la cohésion nationale", affirme 
l'Ecri. 
    La commission souligne le fait que les propos relevant de 
l'incitation à la haine ne suscitent une réaction pénale que 
lorsqu'ils visent l'islam sunnite, la religion majoritaire. 
    "L'Ecri n'a eu connaissance d'aucune condamnation devant une 
juridiction pénale pour des discours de haine visant les Kurdes, 
les Alévis ou les communautés 'non musulmanes'", dit-elle, 
rappelant en revanche la condamnation infligée au pianiste et 
compositeur Fazil Say pour critique envers le sunnisme. 
    La commission regrette par ailleurs la fin, l'an dernier, du 
cessez-le-feu qui était observé depuis trois ans avec les 
séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). 
    Elle se dit "profondément préoccupée par le grand nombre 
d'attaques violentes contre la population kurde, dont une bonne 
partie tient à l'origine ethnique des victimes". 
    "Les graves restrictions à la liberté d'expression des 
Kurdes sont un autre obstacle à leur intégration durable", 
ajoute le rapport, alors que de nombreux médias kurdes, écrits 
et audiovisuels, ont été suspendus depuis la reprise des 
hostilités. 
    "Quoique ce rapport ait été préparé avant la tentative de 
coup d'Etat de juillet 2016, il contient des recommandations aux 
autorités turques qui restent tout à fait pertinentes 
aujourd'hui", indique dans un communiqué le président de l'Ecri, 
Christian Ahlund. 
 
 (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.