Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le conflit entre l'héritière de L'Oréal et sa fille terminé ?

Reuters09/03/2012 à 19:20

LE CONFLIT ENTRE L'HÉRITIÈRE DE L'ORÉAL ET SA FILLE SERAIT TERMINÉ

PARIS (Reuters) - Le conflit entre l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt et sa fille Françoise Meyers, à l'origine d'une saga judiciaire qui a ébranlé la majorité en France, est terminé, assure la seconde dans un entretien au magazine du Monde.

Ce conflit entamé en 2007, à la mort d'André Bettencourt, mari de Liliane, a débouché sur une rafale de procédures dans lesquelles sont notamment poursuivis l'ex-ami de la milliardaire François-Marie Banier, son ex-gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, l'ex-ministre UMP Eric Woerth, le procureur de Nanterre Philippe Courroye, le patron des services de renseignements Bernard Squarcini et des journalistes.

Selon Françoise Meyers, Liliane Bettencourt, classée par Forbes cette année deuxième fortune de France avec 18 milliards d'euros, a renoncé à contester en cassation son placement sous tutelle ordonné le 17 octobre dernier et confirmé en appel.

Me Jean-René Farthouat, qui soutenait ce pourvoi, a été écarté, dit Françoise Meyers. "Ma mère a effectivement souhaité pour plusieurs raisons mettre fin à sa mission, et elle l'a d'ailleurs confirmé au juge des tutelles. La moindre des choses est de respecter ses décisions", dit-elle.

"Pour le reste, la tutelle a écarté les personnes malveillantes autour d'elle et il était temps. Ces dernières années se sont déroulées dans un climat épouvantable de dénigrement et de manipulation", ajoute-t-elle.

Par ailleurs, le contentieux déclenché par l'affaire et concernant les fonds détenus dans des paradis fiscaux et dissimulés au fisc français est refermé, assure Françoise Meyers. "Les choses ont été régularisées et nous y avons veillé", poursuit-elle dans le magazine publié vendredi.

Des promesses avaient été faites afin de rapatrier les capitaux évadés en France. Le fisc réclamait 108 millions à l'héritière, mais Françoise Meyers ne précise pas si tout a été payé. (voir )

Françoise Meyers refuse de se prononcer sur les suites politiques de l'affaire. "Le volet politique de cette affaire n'est en rien mon sujet". Elle ne conteste cependant pas que la famille Bettencourt ait pu financer des campagnes politiques, même lorsque le Monde mentionne le nom de Nicolas Sarkozy.

"C'était une autre époque, mon père avait été au gouvernement, il avait été élu. Mes parents ont toujours eu des relations politiques et je ne discute pas leurs choix", dit-elle, précisant qu'elle-même ne fait plus de dons à ce titre.

C'est Jean-Victor, 25 ans, le petit-fils de Liliane Bettencourt, qui a repris son siège au conseil d'administration du géant des cosmétiques.

Il n'avait jamais perdu le contact avec sa grand-mère et il respecte les usages "de discrétion familiale" en s'abstenant de toute déclaration à la presse, dit sa mère.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.