Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

FACEBOOK-A

174.1818USD
+9.07% 
valeur indicative 143.9107 EUR

US30303M1027 FB

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    173.0000

  • clôture veille

    159.6900

  • + haut

    174.6000

  • + bas

    170.8000

  • volume

    42 569 205

  • valorisation

    507 087 MUSD

  • capital échangé

    1.46%

  • dernier échange

    26.04.18 / 17:31:37

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    165.8400

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter FACEBOOK-A à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter FACEBOOK-A à mes listes

    Fermer

Le compte Twitter de l'Etat islamique devenu silencieux

Reuters13/09/2014 à 05:47

par Alexei Oreskovic et Lesley Wroughton SAN FRANCISCO/WASHINGTON, 13 septembre (Reuters) - Les utilisateurs du compte Twitter de l'Etat islamique (EI), qui revendiquaient jusqu'ici haut et fort les actes violents du groupe djihadiste sur le réseau social, sont brusquement devenus silencieux ces derniers jours. Plusieurs comptes affiliés au groupe djihadiste présent en Irak et en Syrie paraissent avoir été mis en veille, selon plusieurs sources gouvernementales américaines, ce qui pose la question de savoir si Washington a fait pression sur Twitter ou si l'EI s'est déplacé vers d'autres réseaux sociaux. Barack Obama a annoncé il y a deux jours dans un discours à la nation américaine son intention d'"éradiquer" les djihadistes sunnistes de l'Etat islamique en autorisant pour la première fois des frappes aériennes en Syrie et une intervention accrue en Irak, tout en excluant une offensive au sol. Plusieurs responsables de l'administration disent, sous le sceau de l'anonymat, ne pas être au courant d'initiatives du gouvernement visant à fermer ces comptes Twitter et la société internet elle-même ne fait aucun commentaire. Cette interruption intervient alors que plusieurs comptes d'utilisateurs liés à l'EI auraient menacé des employés de Twitter dernièrement, même si aucun lien n'a pu être établi entre les deux incidents. Twitter a ainsi suspendu plusieurs comptes affiliés à l'EI ces derniers mois, dont celui d'un utilisateur qui évoquait des représailles contre des employés de la société internet. ANONYMAT Lorsque l'administration américaine identifie sur les réseaux sociaux des personnes soupçonnées de "terrorisme" ou d'"extrémisme", elle les signale aux sociétés concernées, Facebook FB.O ou Twitter TWTR.N par exemple, qui agissent ensuite comme elles l'entendent, explique un responsable gouvernemental. Selon un autre haut fonctionnaire, un net changement a été constaté dans la manière de communiquer de l'EI sur les réseaux sociaux dans les jours qui ont précédé le discours d'Obama, mercredi. Certains spécialistes suggèrent que les islamistes auraient pu basculer sur d'autres réseaux comme le service russe VKontakte ou le réseau décentralisé Diaspora. Twitter, qui a moins de restrictions de contenu que ses concurrents, est devenu un outil de communication très prisé des militants ou des activistes armés. Il peut être utilisé de manière anonyme, le véritable nom de l'utilisateur n'étant pas demandé pour l'ouverture d'un compte. Ses règles interdisent toute menace de violence directe et spécifique visant les autres mais les comptes qui prétendent être affiliés à des groupes militants figurant sur la liste des organisations terroristes du département d'Etat (FTO, Foreign Terrorist Organizations), comme l'EI, ne les enfreignent pas automatiquement. Twitter s'appuie sur des signalements d'utilisateurs ou de responsables gouvernementaux pour décider de supprimer des messages ou un compte. Facebook a au contraire une équipe chargée de surveiller les messages diffusés par des groupes considérés comme terroristes. L'EI est interdit sur ce réseau. (Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Valeurs associées

+9.09%
+3.44%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.